C’est le 1er, je balance tout ! # 43-44 – Juillet-août 2020

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

Un petit bilan qui réunit les mois de juillet et d’août comme chaque année !

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

Côté Top… Notre-Dame de Paris de l’ami Victor, bien sûr, lu avec la génialissime Alberte, Apple and Rain de Sarah Crossan dont la beauté de la plume et des histoires n’est plus à prouver (j’en reparle samedi si ça vous intéresse) et le premier tome d’Heartstopper (il faudrait que je lise la suite qu’on m’a si gentiment prêtée d’ailleurs).

Côté Flop… L’équation africaine, de Yasmina Khadra, je suppose. Flop est trop fort, mais disons que c’est une lecture qui n’a pas tenue toutes ses promesses.

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

Irmina, de Barbara Yelin (2014)

Irmina (couverture)L’histoire d’Irmina, de jeune fille à vieille dame, c’est un roman graphique intéressant sur les Allemandes sous le régime nazi et sur les regards détournés et les oreilles fermées. Mais d’un point de vue plus intimiste, c’est aussi un récit bouleversant sur les choix tentés, abandonnés, sur les rêves avortés, sur les chemins qui auraient pu être, sur la transformation de la détermination en amertume. Le tout est porté par des planches sombres, embrumées, crayonnées, mais surtout immersives, intimes, bref, réussies. Les pleines et doubles pages parviennent particulièrement bien à planter les décors et atmosphères.

Côté challenges…

  • Tour du monde : 6/9
  • Les Irréguliers de Baker Street : + 1, soit 49/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 18/20 ;
  • PAL : 94 + 3 – 11, soit 86.

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

J’ai découvert plusieurs livres ce mois-ci, des livres notés dans un coin de ma tête (de Livraddict plutôt) pour peut-être les lire un jour :

  • Un récit de voyage qui semble particulièrement original et dépaysant, à savoir Lisière, de Kapka Kassabova, dans une chronique fascinante de La Barmaid aux Lettres;
  • Un roman dont je ne connais que l’adaptation cinématographique et qui me fait envie depuis des années, Avec vue sur l’Arno, de E.M. Forster, que la critique appétissante de ma chère Alberte m’a remis en mémoire ;
  • Une autre lecture repoussée depuis longtemps, avec Océan Mer, d’Alessandro Baricco, poétiquement loué par Le Point Cul (pour « culturel et culinaire », esprits mal placés !) ;
  • Une lecture graphique pour changer, grâce à la chronique enthousiasme de My Dear Ema sur Anaïs Nin sur la mer des mensonges, de Léonie Bischoff.

J’ajouterai une chronique de l’incroyable Rouge par Pascaline Nolot, une analyse richement renseignée et signée par l’inénarrable Récolteuse !

Parce que, parfois, les livres ne parviennent pas à nous toucher (et parce que parfois on le pressent sans même l’ouvrir), je tiens à partager l’hilarant article de Plumes de Lune sur Red Rising de Pierce Brown. Leur désespoir face à ce livre aura égayé ma journée et j’espère qu’il vous fera le même effet.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

Sujet sur lequel je n’avais jamais réfléchi (comme s’il était le seul…), j’ai beaucoup aimé cet article (écrit en 2019, mais il n’est jamais trop tard pour fouiller les archives) à propos du tutoiement et du vouvoiement sur internet, par Les Lectures d’Aurelalala.

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

Juillet a été bien occupé. Si occupé que j’ai très peu lu (deux livres seulement, je n’en reviens pas…) et que j’ai zappé ce rendez-vous (en même temps, puisque que j’ai fui l’ordi autant que les livres m’ont fuie, je n’aurais pas eu grand-chose à raconter dans les trois premiers points de ce bilan. De manière succincte, voici ce qui a si bien occupé mon mois de juillet.
Passer du temps chez mes parents. Aider à récolter et mettre en pot 200 kg de miel. Faire une super lecture commune de cet incroyable roman qu’est Notre-Dame de Paris avec une trop chouette copinaute, j’appelle ici Alberte Bly (c’était trop bien, pour résumer tous ces superlatifs). Déménager. Retourner chez mes parents, dans la maison de ces quinze dernières années, une ultime fois avant leur déménagement. Retrouver ma chienne après qu’elle m’ait abandonnée pour aller chasser en forêt (trente heures plus tard quand même…). Glander. Aller me baigner dans la Loue. Aider ma mère à faire des cartons pour leur déménagement. Nous installer dans notre nouvelle maison. Survivre à des températures inhumaines. Sortir mes livres de leurs cartons et les réinstaller dans leurs bibliothèques (tant d’émotions après cinq mois de patience).

Le mois d’août a été beaucoup plus calme même si j’ai eu du mal à retrouver une sérénité d’esprit propice à la lecture (enfin, je ne connais pas vraiment la sérénité d’esprit, mais généralement tout se met sur pause lorsque j’ouvre un roman).
Finir la série Dark, enquiller les trois saisons de Stranger Things et regarder la dernière saison des Contes d’Arcadia. Chercher du travail (et c’est moi ou c’est la galère en ce moment ?). Fêter mon anniversaire par une journée peinarde pendant laquelle je me suis autorisée à ne (presque) pas penser au boulot. Suivre étonnement bien ma PAL du challenge « Tour du monde ». Discuter avec des personnes trop géniales qui se reconnaîtront peut-être si elles passent dans le coin. Savourer mon nouveau chez-moi. Lire en écoutant la pluie.

C’était mon été 2020.

Et vous, qu’avez-vous fait ?
Avez-vous pu partir en vacances ?
Qu’avez-vous lu ou vu ?

A bientôt !

20 réflexions au sujet de « C’est le 1er, je balance tout ! # 43-44 – Juillet-août 2020 »

  1. Je pense que yasmina kadhra est victime de son succès et qu’il est entré dans une spirale à la production. J’avais voulu étudier un de ces livres mais apparemment il est habitué du plagiat ce qui m’a aussi refroidie pour continuer à découvrir cet auteur.

    En revanche, bravo pour tes challenges surtout celui de la PAL qui diminue bien !

    Merci de m’avoir noté ici, en effet je ne peux que t’encourager à lire lisière !

    • Oui, c’est ce que j’ai vaguement lu quelque part après avoir lu L’équation africaine, mais je n’ai pas creusé la question quant à savoir si c’étaient des accusations fondées ou non. En tout cas, je pense que si j’en relis un, ce sera un livre plus ancien. Et puis, je l’emprunterai évidemment.

      Merci ! Ma PAL diminue un peu trop lentement à mon goût, mais tant pis, je ne vais pas lire en diagonale pour expédier plus de livres.

  2. Merci merci de m’avoir fait apparaître en guest-star dans cet article ! Je suis ravie que mon article sur Avec vue sur l’Arno ai ravivé tes souvenirs du film et t’ai donné envie de découvrir le livre 🙂

    Je vois que tu as profité des petits bonheurs de l’été, c’est quand même les meilleures étés ceux remplis de petits rien qui font beaucoup de bien !

    Aaaaaah la recherche d’emploi, je te confirme que c’est toujours autant la galère aha

    Qu’as tu pensé de ce Susanna Clarke ? Je suis très curieuse parce que j’avais adoré Jonathan Strange & Mister Norell mais je ne connais rien d’autre d’elle hihi

    Très beau mois de septembre, plein de belles lectures, de glandouille sous des plaids et un petit peu de boulot pour te payer quelques pièces de théâtre 😛

    • Oui, c’était très sympa ! Pas un été extraordinaire, mais assez chouette quand même !

      Pour le Susanna Clarke, c’était bien ! Après, ce sont des nouvelles donc je n’ai pas été happée et enthousiasmée comme par le roman, mais on retrouve une atmosphère similaire. C’est chouette dans le sens où ça prolonge le récit, mais je pense que mes souvenirs en seront bien moins nets très rapidement.

      Oh, merci beaucoup ! Je te souhaite la même chose, encore plein de belles découvertes et du courage pour le boulot !

      • Aaaaah je vois, toi aussi tu es pas fan des nouvelles (un truc très français de pas accrocher aux nouvelles selon un de mes profs, le saviez-tu? aha)
        Bon trop cool pour l’atmosphère par contre parce que c’est ce qui faisait tout le charme de Mr Strange & Mr Norell ! 🙂
        Ah mais parce que ca a un lien avec Mr Strange &… ?

        Merciiiii ♥

        • Ah non, je l’ignorais. Ce n’est pas systématique et, par exemple, je suis totalement fan de Stefan Zweig, mais ce n’est pas ce que je lis le plus spontanément.
          Oui oui, ça se passe dans la même Angleterre pleine de magie. Dans l’une des histoires, on croise Jonathan Strange d’ailleurs. Dans une autre histoire, on reste dans le même univers, mais avec Mary Stuart. Ce sont comme des gros plans sur des instants, des anecdotes qui sont arrivés dans ce monde.

    • Décidément, si je dis tout maintenant, il n’y aura plus personne pour lire mon petit article quand il sortira ! ^^
      A la hauteur, non. Il y avait beaucoup trop de niveau et ce n’est pas du tout le même genre de livre vu qu’on a ici un recueil de nouvelles. Mais ça fait une prolongation sympathique de l’univers de Jonathan Strange !

      Merci beaucoup ! Je te souhaite un beau mois de septembre également !

  3. Merci pour ton partage. 🙂 Tous ces sujets auxquels on ne pense pas tant que personne ne nous en propose la réflexion, j’en croise régulièrement. C’est probablement les meilleures choses qui peuvent arriver en se promenant sur la toile, après les rencontres. ^_^

    L’article sur Red Rising est très drôle, en effet.

    Sacré mois de juillet pour toi. Tu n’as pas chômé. En parlant de toutou, ma cousine en a ramassé un hier sur la route… Apparemment, avec Facebook, elle a réussi à se faire contacter par le propriétaire. 😉 Une histoire qui finit bien.

    C’est génial d’avoir pu avancer sur le challenge « tour du monde » même si tu n’avais pas retrouvé l’entrain idéal.

    Stranger Things est une série qu’il me faudrait commencer.

    Je te souhaite un très bon mois de septembre.

    • C’est vrai ! C’est toujours intéressant de se pencher sur quelque chose qu’on croyait aller de soi.
      Génial pour le chien retrouvé. Tout le monde a dû être bien rassuré.
      Oui ! Je suis assez contente de moi vu que je suis habituellement super nulle pour suivre des PAL prévisionnelles. Je suis dans une lecture qui ne rentrera pas dans le challenge en ce moment, mais j’y retourne sitôt ce roman finit !
      Je te conseille vraiment Stranger Things. Ce n’est pas une série révolutionnaire, mais c’est vraiment cool et les personnages sont vraiment géniaux !

      Passe un beau mois de septembre également !

  4. Tu m’as fait découvrir cet article sur le tutoiement et le vouvoiement, j’avoue que ça m’a fait réfléchir aussi. Je ferai bien plus attention les prochaines où je m’adresserai à quelqu’un sur le net…et je comprends aussi pourquoi personnellement je n’utilise jamais « tu » dans mes articles à adresser à un lecteur !

    Récolter 200kg de miel, tu m’impressionnes !!
    Mais même si le mois de juillet a été chiche en lectures (et le mois d’août pas tout à fait dans le mood), tu as fait quand même beaucoup de choses personnelles, qui sont chargés en émotions, entre l’ultime déménagement, la perte temporaire de ta chienne, débarrasser les cartons… tout ça prend du temps et l’esprit mine de rien ! J’espère que le nouveau chez-toi te plaît et que tu t’y sens bien, c’est important, surtout post-confinement, on a vu à quel point c’était nécessaire. Et courage pour la recherche de travail. Ca ne doit pas être évident, mais il faut continuer à persévérer, ça payera…

    Pour ma part, le mois d’août fut empli d’une petite semaine de vacances dans le sud (parfait pour le dépaysement et retrouver des amis, une merveilleuse semaine), et sinon beaucoup de « loisirs » je l’avoue : lecture, séries, jeux vidéos, promenades… Je pense que j’en avais besoin même si je culpabilise un peu aussi de ne pas avoir été plus productive, notamment pour écrire ou réfléchir à d’autres projets d’écriture !
    Je te souhaite un beau mois de septembre, bien qu’il soit déjà entamé !

    • Oui, c’était une question à laquelle je n’avais jamais prêté de réelle attention. Tant mieux s’il t’a intéressée !

      Je n’étais pas toute seule, je te rassure, et c’est mon père qui a fait la majorité du travail physique, mais c’est vrai que mes parents n’avaient jamais fait de récolte aussi conséquente.
      Oui, c’était de super moments (à part la disparition de ma chienne) et je ne regrette pas d’avoir eu moins de temps à consacrer à la lecture, ce n’était juste pas la priorité.
      Notre nouvelle maison est vraiment chouette, ce qui est vraiment agréable. Ça a toujours été nécessaire pour la Hobbite que je suis d’avoir un trou confortable bien à moi et c’est le cas ici !
      Pas le choix de toute manière, faut continuer à chercher. J’espère que les choses se débloqueront mais je n’ai pas encore perdu espoir.

      Ça me semble être de bonnes vacances, tout cas ! Tu ne devrais pas te sentir coupable d’avoir profité pour faire des choses qui te faisaient plaisir. L’injonction à la productivité permanente ne me parle pas trop, je l’avoue. (Et heureusement, car ce serait un autre bon sujet à dévalorisation et je n’ai pas vraiment besoin de ça.)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s