Bilan de mon année livresque 2021 et souhaits pour 2022

Adieu 2021…

Je ne pensais pas que c’était possible, mais j’ai encore moins lu en 2021 qu’en 2020. Ce n’est pas moi qui vais vous filer des complexes avec des chiffres inconcevablement élevés. Je cumule donc 58 romans, 68 lectures graphiques (BD, comics, mangas) et… 5 non-fiction. C’est tout à fait misérable face à d’autres blogueuses, mais je n’en conçois aucun dépit, ce qui me rassure. Les explications : une réorientation professionnelle avec reprise d’une formation à domicile et stages, le partage avec d’anciens et nouveaux loisirs (amigurumi, puzzles, jeux vidéo, jeux de société, films et séries), l’incapacité de résister au sommeil le soir, du temps en famille cet été et cet hiver… Bref, le choix d’accorder du temps à d’autres choses et mon incapacité à me forcer à lire plus ou plus vite.

Si je suis incapable d’établir des classements et des préférences précises, je vous propose mes dix meilleures lectures en romans (tous genres confondus) et en lectures graphiques.

Romans

Les Rougon-Macquart, tomes 2 et 3, La curée & Le ventre de Paris Phèdre Night Travelers Le Livre des Martyrs, tomes 1 et 2, Les jardins de la lune & Les portes de la maison des morts Et quelquefois j’ai comme une grande idée (probablement LA lecture la plus marquante, encore améliorée par une lecture commune avec Coline) – Des souris et des hommes La maison au milieu de la mer céruléenne Les groseilles de novembre

 Lectures graphiques

Harleen Dans la tête de Sherlock Holmes, tome 1 – L’épouvantable peur d’Épiphanie Frayeur, tome 2 – Les Ogres-Dieux (toute la série) – Ama, le souffle des femmes Géante Peau d’homme Pucelle, tomes 1 et 2 – Moi, ce que j’aime, c’est les monstres

Flops

Malheureusement, les erreurs, les mauvais choix, les déceptions font aussi partie de la vie d’une lectrice et l’année fut aussi marquée par des lectures tièdes, voire catastrophiques (Chroniques d’Espérance en tête)… et quelques abandons.

Le lac Les Diaboliques Journal de prison 1959 La nuit des labyrinthes

En ignorant les séries de BD ou mangas, l’autrice la plus lue est Rozenn Illiano : je ne crois pas avoir déjà lu autant de livres – ne faisant pas partie d’une saga – d’une même romancière (ou d’un même romancier) dans une même année. J’ai vraiment mis un bon pied dans son Grand Projet cette année avec Night Travelers, 18.01.16, Le rêve du prunellier, Elisabeta et Érèbe.

Depuis un ou deux ans, je poursuis l’envie de diminuer ma PAL, de la réduire à une vingtaine de romans pour renouer avec le plaisir de la spontanéité quant au choix de mes lectures. Je suis passée de 70 à 56 livres, autant dire que ce n’est pas un résultat mirifique et que les livres continuent d’affluer dans ma PAL sans que je ne les voie arriver. Les efforts seront donc à poursuivre dans l’année…

… et bonjour 2022 !

Je n’ai pas l’intention de me fixer des objectifs chiffrés qui sont à présent contraires avec mon envie primordiale de vivre des lectures plaisirs, de lire ce que j’ai envie comme j’ai envie (même si cela implique parfois de ne pas lire par désir de faire autre chose). Cependant, voici quelques envies livresques et petits challenges à relever en 2022.

  • Réduire ma PAL…

… et passer sous les 40 titres ?

  • Continuer la découverte des Rougon-Macquart

Je reste dans l’idée de lire deux titres de cette longue saga dans l’année, ce qui m’emmènera à la découverte de La conquête de Plassans et La faute de l’abbé Mouret.

  • En sortir 22 en 2022 ?

En sortir 22 en 2022Empruntant l’idée à Moka, je tente le défi de sortir 22 livres de ma PAL cette année. Pour être honnête, je n’escompte pas réussir à 100% ce challenge, mais je ne perds rien à essayer. Et peut-être pourrais-je ainsi entamer l’année 2023 (quel horizon lointain !) avec une PAL résolument plus mince !

Voici donc les titres sélectionnés, sans ordre de lecture…
1 – Mes vrais enfants, de Jo Walton – Parce que cadeau de Noël 2020.
2 – L’autre moitié du soleil, de Chimamanda Ngozi Adichie – Parce que cadeau de Noël 2019.
3 – Sorcières, la puissance invaincue des femmes, de Mona Chollet – Parce cadeau de Noël 2018 (hum).
4 – La Horde du Contrevent, d’Alain Damasio – Parce que ça suffit de repousser la lecture des livres qui me font le plus envie (combattons nos mauvaises habitudes !).
5 – Stardust, de Neil Gaiman – Parce que Neil Gaiman.
6 – La rivière pourquoi, de David James Duncan – Parce que Monsieur Toussaint Louverture.
7 – Personne ne gagne, de Jack Black – Parce que Monsieur Toussaint Louverture bis.
8 – Le dernier stade de la soif, de Frederick Exley – Parce que Monsieur Toussaint Louverture ter (monomanique, moi ?).
9 – The Jungle Book, de Rudyard Kipling – Parce qu’illustré par MinaLima et parce que lire en anglais ne me ferait pas de mal.
10 – Québec Bill Bonhomme, d’Howard Frank Mosher – Parce que je ne sais pas de quoi parle ce livre mais que ça me dit bien de partir au Canada.
11 – Fille noire, fille blanche, de Joyce Carol Oates – Parce que ce livre m’était tombé des mains il y a très longtemps et qu’il est temps de réessayer.
12 – Au zénith, de Duong Thu Huong – Parce que j’avais beaucoup aimé d’autres livres d’elle-même si je les ai oubliés depuis.
13 – La conquête de Plassans, d’Emile Zola – Parce que c’est le prochain Rougon-Macquart à lire.
14 – La faute de l’abbé Mouret, d’Emile Zola – Parce que je veux en lire deux par an.
15 – Town, de Rozenn Illiano – Parce que je continue l’exploration de son œuvre.
16 – Le livre des martyrs, T3, Les souvenirs de la glace, de Steven Erikson – Parce que j’ai très très envie de poursuivre cette sage même si ses 1150 pages me font peur.
17 – Les mystères d’Udolphe, d’Ann Radcliffe – Parce que classique qui m’intéresse beaucoup depuis très longtemps.
18 – Les raisins de la colère, de John Steinbeck – Parce que j’ai eu un immense coup de cœur pour Des souris et des hommes en 2021.
19 – La mélancolie du monde sauvage, de Katrina Kalda – Parce qu’il serait temps que je lise ce livre qu’une amie m’a offert.
20 – Superstition, de David Ambrose – Parce que cette histoire de fantôme est dans ma PAL depuis des siècles et qu’il serait temps de lui laisser une chance.
21 – Le pavillon d’or, de Yukio Mishima – Parce que je n’ose toujours pas me lancer dans La mer de la fertilité (toujours potentiellement partante, Alberte ?).
22 – Bienvenue au club, de Jonathan Coe – Parce que je n’avais pas franchement accroché à La pluie, avant qu’elle tombe et que je ne veux pas trimballer celui-là pendant des années.

En sortir 22 en 2022

  • Un genre par mois

Un genre par moisGrâce à Light and Smell, j’ai découvert le challenge Un genre par mois créé par Chez Iluze et j’ai décidé de me prêter au jeu vu qu’il n’est pas trop contraignant. Pas de pression et tant pis si je rate un mois.

Le programme de l’année :
Janvier : fantasy ou aventure
Février : science-fiction
Mars : historique (roman, documentaire, romance historique…)
Avril : bulles graphiques (BD, romans graphiques, mangas, comics…)
Mai : jeunesse et young adult (albums, romans…)
Juin : non fiction
Juillet : thriller, policier, polar
Août : classique ou pièce de théâtre
Septembre : nouvelle ou novella
Octobre : fantastique ou horreur
Novembre : contemporain
Décembre : romance

Je ne vais pas donner de titres prévisionnels car cela se fera aussi en fonction des autres challenges, du rendez-vous « Les classiques, c’est fantastique », des 22 titres cités plus haut, etc. Mais à part pour ce qui est de la romance, je pense que je ne manquerai pas de matière !

Voilà pour ce bilan qui conclut une timide année de lectures.

Quels sont vos souhaits livresques pour 2022 ? Lectures, challenges et rendez-vous, PAL… quels sont vos projets littéraires ?

Je vous souhaite à tous et à toutes de très belles lectures,
des découvertes surprenantes aux relectures confortables !

C’est le 5, je balance tout ! # 60 – Décembre 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Décembre est généralement un mois vide pour les lectures, étant donné que je passe généralement peu de temps chez moi pendant les vacances. La preuve étant que j’ai traîné un roman de 400 pages pendant plus de deux semaines… Donc trois romans (pas une BD !) pour la première moitié de décembre, voilà tout mon bilan ! (Un mois vide archi-vide cette année…)

Romans

Côté Top… L’avantage d’être limitée à trois romans, c’est que le choix est vite fait et il se porte sur Le ventre de Paris et ce cher Émile qui ne me déçoit pas avec ce roman sensoriel dont je vous parlerai tout bientôt !

Côté Flop… Idem dans ce sens, surtout avec cette Médousa très faible et passive… Une héroïne mythologique pas convaincante pour un sou.

Côté challenges…

  • Les Irréguliers de Baker Street : + 0, soit 52/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 19/20 ;
  • Coupe des 4 maisons : 475 + 80 points = 555 points pour Serdaigle ;
  • Les classiques, c’est fantastique : Le thème du mois portait sur les classiques policiers et j’ai passé mon tour pour ce mois-là tant par manque d’inspiration, de titre correspondant dans ma PAL et de temps !
  • PAL : 52 + 5 – 1, soit 56 (Noël, forcément… heureusement que ce 5 compte trois BD !).

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Oups, je n’ai noté aucun article littéraire ce mois-ci ! J’en ai pourtant lu, mais sans les garder de côté pour ce bilan.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

La Lune Mauve, toujours passionnante, toujours fascinante, a publié un fantastique article bilan sur son InkToBreizh en compagnie de Marius Heureux. L’idée : participer à Inktober en s’appropriant les légendes bretonnes sous l’angle du féminisme. Elle y partage leurs créations et y raconte les légendes associées évidemment, mais cet article explique également leur démarche et choix artistiques, précise les recherches nécessaires, relate la genèse de leur Inktober personnel et les réflexions autour de la publication sur Instagram… Bref, au-delà du fait que leurs dessins sont très beaux, c’est aussi super riche et détaillé sous plein d’aspects.

Saint·e Marin·e par

Chez À livre ouvert, j’ai eu le plaisir de lire un très bel article hommage à l’année 2001 qui a vu apparaître sur grand écran Harry Potter à l’école des sorciers et Le seigneur des anneaux : La communauté de l’anneau. Si je n’ai vu que le premier de ces deux films au cinéma, j’ai néanmoins revécu toute l’émotion et l’enthousiasme qui ont vibré à chaque sortie cette année-là et celles qui ont suivies.

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier (ou les petits bonheurs, c’est déjà bien).

 Finir un stage, ravie du temps passé avec ces loustics de moins de six ans.
Passer du temps en famille. Profiter des petits neveu et nièce.
Offrir des cadeaux et en recevoir.
Observer les oiseaux et surprendre biches et chevreuils.
Jouer. Recevoir de nouveaux jeux et jouer encore.
Se promener en profitant du (trop) beau temps.

J’espère que vous avez passé de beaux moments, que vos PAL n’ont pas trop grossies et que la nouvelle année ne s’annonce pas trop pesante pour vous !

Bonnes lectures et à bientôt pour un petit bilan rapide de mes lectures passées et à venir !

C’est le 1er, je balance tout ! # 58-59 – Octobre-Novembre 2021

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Ayant manqué le rendez-vous d’octobre, c’est ici un double bilan que je vous propose, d’où un nombre de lectures bien plus important qu’à l’accoutumée.

Romans

Lectures graphiques

Côté Top… Andrus Kivirähk vole une nouvelle fois la vedette à tout le monde avec Les groseilles de novembre en s’imposant comme la lecture la plus marquante, la plus originale, la plus ébaubissante de ses deux derniers mois.
Rozenn Illiano tient le haut de l’affiche également avec non pas une mais deux romans : Elisabeta qui revisite intelligemment la figure du vampire et Érèbe dont je vous parlerai samedi.
Côté BD, j’ai adoré partir camper avec les filles d’Au grand air. A coup de jolis panoramas, de bons petits plats et de feux de camp crépitants, Afro m’a totalement séduite avec ces tranches de vie toutes simples mais apaisantes. Une découverte que je dois à Alberte Bly qui en parle mieux et plus longuement.

Côté Flop… L’abandon du mois est signé Sabrina Calvo avec son enquête fantastico-absurdo-poétique, La nuit des labyrinthes. Pas inintéressant, mais trop déjanté pour moi.

Côté challenges…

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Ada de La tournée des livres a parlé de La guerre n’a pas un visage de femme de Svetlana Alexievitch. Un livre qui m’intéresse énormément, racontant la guerre du point de vue des femmes, des femmes qui y ont participé, mais qui sont habituellement éclipsées des récits et témoignages.

J’adore le travail de Thibault Prugne et j’ai bien envie de dévorer des yeux toute son œuvre. Aussi j’ai été ravie de cette découverte proposée par Les blablas de Tachan autour d’un album en collaboration avec Anne-Fleur Drillon, datant de 2013 déjà, et intitulé Les hirondelles. Un album qui semble vraiment touchant et réussi, poétique et marquant.

Je n’ai pas été convaincue par La nuit des labyrinthes de Sabrina Calvo, c’est le moins que l’on puisse dire. La Geekosophe ne m’a guère donné envie de retenter ma chance avec le premier opus, Délius, une chanson d’été car sa chronique souligne à merveille tous les points forts mais surtout tous les points faibles de ces romans pour le moins atypiques. J’y ai retrouvé ce que j’avais pensé de ma lecture (de mon bout de lecture vu que je ne suis pas arrivée au bout), mais en bien mieux dit et en bien plus argumenté.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

En ce moment, les séries et moi, nous ne sommes pas trop copines. Ce n’est pas leur faute, c’est moi qui n’arrive plus à leur consacrer un moment (et quand j’en ai envie, je m’endors). Mais Alberte Bly m’a quand même fait rajouter trois titres avec un article dédié, toujours alléchant quand présenté par cette blogueuse archi convaincante. Donc voilà. Un jour peut-être, je regarderai All Creatures Great and Small, We are Lady Parts et This Way Up. Peut-être.

Emma a publié sur son blog une série de trois BD autour du climat, présentant le commencement de l’histoire, la situation de ses dernières années et des solutions. C’est un peu déprimant (surtout que je n’arrive pas à croire que l’on arrivera à mettre en place les dites solutions avant qu’il ne soit trop tard), mais c’est vraiment passionnant comme toujours.

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

Fin octobre, j’ai commencé une série de stages dans le cadre d’une réorientation professionnelle. Centre de loisirs et école maternelle ont été/sont au programme de cette fin d’année 2021. Jusque-là, tout s’est très bien déroulé et j’ai globalement passé des moments géniaux avec les enfants. Et, moi qui ai souvent eu des jobs alimentaires peu captivants, j’ai découvert le plaisir de ne pas s’ennuyer une seule seconde et de voir défiler les semaines à toute vitesse !
En renouant avec les 35 heures (couplées depuis deux semaines avec une crève persistante), j’ai un peu mis tous mes loisirs en stand-by. Je m’endors devant les films (et les séries du coup) et me couche avec les poules, mon amigurumi du moment n’avance plus, j’ai des puzzles qui dorment dans un coin… je suis même surprise de ce bilan livresque (même s’il s’étale sur deux mois).

Je passe aussi du temps à regarder le ballet des oiseaux venant se sustenter dans mon jardin, ce qui n’aide pas à la productivité (mais luttons contre cette incitation permanente à la productivité, bon sang !).

Quoi de beau de votre côté ? Avez-vous fait de belles découvertes, avez-vous passé de bons moments ?
Je vous souhaite un très bon mois de décembre !

C’est le 3, je balance tout ! # 57 – Septembre 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

Lectures graphiques

Côté Top… Ma meilleure lecture fut graphique avec le stupéfiant Moi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris tandis que le roman de TJ Klune, La maison au milieu de la mer céruléeenne me réchauffait le cœur et les entrailles.

Côté Flop… C’est le Journal de prison 1959 d’Albertine Sarrazin qui n’a malheureusement pas su susciter mon adhésion : j’ai abandonné ce texte trop bavard après une centaine de pages.

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

 Morgane, de Stéphane Fert et Simon Kansara (2016)

Morgane (couverture)Cette réécriture de la légende arthurienne du point de vue de Morgane ne manque pas d’intérêt, mais ne m’a pas convaincue totalement. Des aspects m’ont heurtée et j’ai eu un peu de mal avec le ridicule extrême de bon nombre de personnages, mais j’aime beaucoup cette vision d’une histoire racontée par les hommes, d’un point de vue biaisé (sur la cruauté de certaines de leurs actions notamment), et cette chance d’émancipation des femmes offerte par Morgane. Mention spéciale au père de Morgane, juste incroyable de progressisme et de fierté envers sa fille unique. Je suis partagée également sur le graphisme : de très belles couleurs, des planches attrayantes, mais des physiques qui ne m’ont pas séduite.
Une BD intéressante et ne manquant pas d’attraits, mais pas une totale réussite avec moi.

Côté challenges…

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Ça fait toujours plaisir de lire des chroniques enthousiastes sur des livres que l’on a tant aimés, d’où les deux critiques que je vous partage aujourd’hui : Light and Smell analyse avec précision et justesse Rouge de Pascaline Nolot pendant que Chatperlipopette réveille un livre de 1900 au ton très moderne, à savoir Le journal d’une femme de chambre d’Octave Mirbeau. J’espère qu’elles vous donneront envie de découvrir à votre tour ses romans, très différents mais tous deux percutants sur la laideur humaine.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

Les articles de la Lune Mauve, c’est toujours quelque chose. Outre ses articles sur ses créations qui sont toujours à couper le souffle (les créations comme les articles), elle nous emmène parfois en balades avec elle. Récemment, elle nous a proposé d’arpenter la Bretagne armoricaine à la rencontre des boîtes à crâne et ossuaires locaux. C’est insolite, c’est magnifique, c’est poétique et c’est fascinant. Quant à l’article, il est riche, il est imagé, il est passionné et du coup passionnant, il est généreux (il fournit même une liste des lieux concernés !).

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier (ou les petits bonheurs, c’est déjà bien).

 J’ai découvert avec plaisir le petit jeu vidéo Gorogoa, une sorte de jeu-puzzle très original. Les dessins, apparemment dessinés à la main, sont très délicats, nous immergeant dans un monde poétique et silencieux. Petit jeu de réflexion et de manipulation, les mécanismes savent se renouveler et j’ai pris grand plaisir à manipuler les images pour les imbriquer de la bonne manière et ainsi dérouler l’histoire. C’est un jeu très court, terminé en moins de deux heures, mais une vraie bonne découverte !

Gorogoa (image)

Je vous souhaite un bon mois d’octobre et de belles découvertes !

La Coupe des 4 maisons revient pour l’année 2021-2022 !

Coupe des 4 maisons

Après une pause l’année passée, le challenge de la Coupe des 4 maisons revient à compter du 20 septembre !
Ça se passe toujours sur le même forum et vous me retrouverez chez Serdaigle !

Points récoltés : 475 points

Première année

  1. Miroir du Risèd : un livre que tu désirais lire depuis longtemps
  2. Lutin de Cornouailles : un livre dans lequel le héros ou l’héroïne vous a agacé
  3. Grimoire poussiéreux : un livre qui prend la poussière dans votre PAL depuis au moins un an
  4. Reducto : un livre de mois de 150 pages
  5. Impero (3 BDM) : un livre choisi par quelqu’un d’autre (dans votre PAL)
  6. Oubliettes (3 BDM) : un livre que vous aviez déjà lu auparavant
  7. Le Monstrueux Livre des Monstres (3BDM) : un livre que vous n’avez pas réussi à terminer Journal de prison d’Albertine SarrazinLa nuit des labyrinthes de Sabrina Calvo
  8. La Pensine : un roman avec un·e narrateur·rice omniscient·e
  9. Failamalle (3 BDM) : un livre lu pendant vos vacances
  10. Maison de Poudlard – Serdaigle : un livre avec une couverture bleue

Deuxième année

  1. Expecto Patronum : lire le premier livre d’un·e auteur·rice
  2. Nox (3 BDM) : un livre avec une couverture sombre Érèbe de Rozenn Illiano
  3. Mimi Geignarde : un livre dont vous n’aimez pas la couverture
  4. Evanesco : un livre qui, après lecture, ne vous laissera pas de souvenir impérissable
  5. Nymphadora Tonks (3 BDM) : un livre où l’héroïne est une femme forte
  6. Auror : un roman policier/thriller
  7. Neville Londubat (3 BDM) : un livre où l’amitié tient une place importante
  8. Pétards Surprises : un livre qu’on vous a offert
  9. Avada Kadavra : un livre dont l’auteur·rice est décédé·e Un don de Toni Morrison
  10. Eckeltricité : un livre numérique

Troisième année

  1. Multiplettes (4 BDM) : un livre de science-fiction (dystopie, steampunk, space opera…)
  2. Mrs Pince (4 BDM) : un livre conseillé par quelqu’un (hors PAL)
  3. Voldemort (3 BDM) : un livre dont le héros ou l’héroïne a eu une enfance difficile
  4. Canons de Chudley : un livre où le héros/l’héroïne est roux/rousse
  5. Snapechat : un livre qui tourne autour des réseaux sociaux
  6. Photographie enchantée : un livre qui a été adapté au cinéma ou en série ou qui va prochainement l’être (anime exclus)
  7. Retourneur de Temps : un livre publié il y a moins de trois mois Tant que le café est encore chaud de Toshikazu Kawaguchi
  8. Beauxbâtons (4 BDM) : un livre dont l’auteur·rice est français·e
  9. Calmar géant : un livre dont le thème vous met mal à l’aise
  10. Carte du Maraudeur : un livre avec une carte dessinée à l’intérieur

Quatrième année

  1. Poudlard Express : un livre de la rentrée littéraire 2021 Feu de Maria Pourchet
  2. Ombrage (4 BDM) : un livre qui traite du racisme ou du harcèlement
  3. Nimbus 2000 : lire un livre en moins de 24h
  4. Astronomie (5 BDM) : un livre avec des objets célestes sur la couverture
  5. Beedle le Barde (4 BDM) : une réécriture de contes
  6. Sectumsempra (4 BDM) : un livre qui vous a fait pleurer
  7. Portoloin (5 BDM) : un livre qui ne se passe ni en France, ni aux USA, ni en Angleterre, ni dans un monde imaginaire
  8. Petrificus Totalus : un livre à la couverture rigide (hardback) La petite Fadette de George Sand
  9. Croc-en-Manche : un livre pour lequel vous auriez souhaité une fin différente
  10. Gred et Forge : un livre avec une narration à deux voix Elisabeta de Rozenn Illiano

Cinquième année

  1. Danse endiablée : un livre avec des dieux ou des démons dans l’histoire Les groseilles de novembre d’Andrus Kivirähk
  2. Filet du Diable : un livre que vous pensiez aimer mais qui est une déception
  3. Niffleur : un livre avec un héros ou une héroïne plein·e aux as
  4. Hedwige : un livre à la couverture hivernale
  5. Finite Incantatem : lire le tome final d’une saga (4 tomes ou plus)
  6. Troisième œil : un livre dont vous aviez deviné la fin
  7. Albus Dumbledore : un livre qui traite de l’éveil de sa sexualité
  8. Queudver : un livre avec une trahison dans l’histoire Marie Tudor de Victor Hugo
  9. Andros l’Invincible : un livre dont le titre est un adjectif
  10. Fumseck : un livre avec un animal mythique dans le titre

Sixième année

  1. Vif d’Or : un livre dont le titre est en dorure
  2. Arithmancie : un livre avec un numéro dans le titre ou sur la couverture Henry VIII de William Shakespeare
  3. Angelina Johnson : un livre dont le héros ou l’héroïne est noir·e
  4. Incarcerem : un livre dont l’intrigue tourne autour d’un kidnapping ou d’une prise d’otages
  5. Ordre de Merlin : un livre qui a reçu plusieurs prix littéraires
  6. Amplificatum : un livre d’au moins 700 pages
  7. Dissendium : un livre d’un genre que vous ne lisez pas habituellement
  8. Madame Guipure : un livre centré sur l’univers de la mode
  9. Crabbe et Goyle : un livre où le héros ou l’héroïne est un·e délinquant·e
  10. Bizarr’Sisters : un livre avec une playlist à l’intérieur

Septième année

  1. Touffu : lire trois livres d’un·e même auteur·rice
  2. Échecs version sorciers : un livre lu en lecture commune avec un·e autre élève de Poudlard
  3. Fourchelang : un livre lu dans une autre langue que le français
  4. Beuglante : un livre audio
  5. Éclair de Feu : lire un roman de plus de 400 pages en 24 heures
  6. Bibliothèque de Poudlard : lire une intégrale
  7. Engorgio : lire un livre d’au moins 55 chapitres Les enfants des Feuillantines de Célia Garino
  8. Cho Chang : un livre dans lequel le héros ou l’héroïne est asiatique
  9. Azkaban : un livre dont l’histoire se passe en prison
  10. Hermione, sors de ce corps ! : lire 100 livres (dont maximum de 30 BDM) (item à 100 points

Chasse aux potions (40 points)

  1. Philtre de Confusion : un livre qui vous laisse perplexe
  2. Polynectar : un livre où le personnage principal change d’identité entre le début et la fin du tome
  3. Veritaserum : un livre tiré de faits réels
  4. Élixir d’Euphorie : un livre qui se termine en happy-end (ne pas donner le nom du livre)
  5. Aiguise-Méninges : un livre qui vous a tenu éveillé·e jusqu’à tard dans la nuit Sauveur & fils, T5, de Marie-Aude Murail
  6. Felix Felicis : l’auteur·rice a la même initiale pour son prénom et son nom
  7. Ratatinage : un livre de poche
  8. Amortentia : un livre avec un cœur dans le titre ou sur la couverture
  9. Goutte du Mort-Vivant : un livre dans lequel l’un des personnages principaux ou secondaires décède
  10. Remède contre les furoncles : un livre où le héros ou l’héroïne est un·e adolescent·e (entre 13 et 17 ans)

>>>> Rendez-vous sur le forum si vous êtes intéressé·es <<<<
(dans la limite des places disponibles…)