Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Fabio Mitchelli

Le compte-rendu de la rencontre Babelio avec Fabio M. Mitchelli, l’auteur d’Une forêt obscure.

Le blog de Babelio

Seuls, frigorifiés et poursuivis par un infâme tueur en série qui les traque depuis des heures… Voilà à quoi ressemblaient les lecteurs du dernier roman de Fabio Mitchelli, Une forêt obscure, publié chez La Bête Noire, avant de se retrouver dans les locaux de Babelio, le lundi 10 octobre dernier.

Lorsqu’en mai 2010 le corps d’une adolescente, en Alaska, est retrouvé aux abords de la légendaire forêt de Tongass, le capitaine de police Jake Nelson ne peut imaginer qu’il s’agit de celui de sa fille.

Deux ans plus tard, à Montréal, Luka Ricci torture des animaux et diffuse les images sur le Web. Porté par sa folie, il assassine son amant à coups de pic à glace. Louise Beaulieu, une jeune enquêtrice accro au poker, est en charge de l’affaire. Mais elle est loin de se douter qu’elle va devenir le pion d’un jeu d’échecs, manipulé par…

Voir l’article original 976 mots de plus

Quand Babelio rencontre Emily St. John Mandel

Le compte-rendu Babelio de la rencontre (très intéressante) avec Emily St. John Mandel, auteure de l’excellent Station Eleven.

Le blog de Babelio

Vous êtes-vous déjà demandé ce qui survivrait à notre époque si la civilisation venait à être décimée ? De quels objets culturels nous souviendrions-nous suite à une apocalypse ? Une série télévisée ou bien un opéra classique ? C’est exactement la question que s’est posée Emily St.John Mandel, l’auteur de Station Eleven, son quatrième roman très remarqué dans le monde anglo-saxon et sacré par le Prix Arthur C. Clarkequi récompense chaque année le meilleur roman de science-fiction publié au Royaume-Uni. L’écrivain canadienne était de passage à Paris dans le cadre du festival America et nous a fait le plaisir d’accorder une soirée aux lecteurs de Babelio dans les locaux des éditions Rivages le lundi 12 septembre dernier. La traduction a été assurée par Fabienne Gondrand.

dsc03944

Une pandémie foudroyante a décimé la population. Une troupe d’acteurs et musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour…

Voir l’article original 1 695 mots de plus

Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Ruta Sepetys

Le compte-rendu Babelio de cette superbe rencontre avec l’auteure du Sel de nos larmes, Ruta Sepetys.

Le blog de Babelio

Tout le monde connaît la tragique histoire du Titanic ; mais avez-vous entendu parler de celle du Wilhelm Gustloff qui fit naufrage en 1945 ? Passionnée par les histoires oubliées, Ruta Sepetys, auteur américaine d’origine lituanienne, a décidé de raconter cette tragédie dans son roman, Le sel de nos larmes, publié chez Gallimard jeunesse. Le 6 juin dernier, elle a rendu visite à une trentaine de lecteurs Babelio dans les locaux de son éditeur afin de leur présenter son dernier ouvrage.  

Pendant l’hiver 1945, des milliers de réfugiés bravent le froid et les bombes pour rejoindre la côte et échapper aux troupes soviétiques en embarquant sur un fameux navire, le Wilhelm Gustloff. Parmi eux, quatre adolescents à l’histoire singulière. Tous ensemble, ils vont vivre la plus grande tragédie de l’histoire maritime, une catastrophe occultée de la Seconde Guerre mondiale, que l’auteur a choisi de dévoiler enfin…

Voir l’article original 1 320 mots de plus

Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Christian Carayon

Le compte-rendu de la rencontre Babelio avec Christian Carayon, l’auteur de Un souffle, une ombre.

Le blog de Babelio

L’affaire Papin, l’affaire Dominici, l’affaire des disparues de l’Yonne… Longue est la liste des affaires criminelles en France. Si l’on en connaît souvent les sordides détails, nous avons rarement conscience de leurs effets sur les survivants et l’entourage des victimes. Christian Carayon, l’auteur d’Un souffle, une ombre, publié chez Fleuve éditions, s’est intéressé à cet aspect bien particulier des affaires de meurtre. C’est lors d’une rencontre avec les lecteurs de Babelio, le 17 mars dernier, que ce dernier est venu nous présenter son roman, en partie inspiré par son vécu de l’affaire Alègre.

Carayon_17Mars16_SteveWells_03

A l’été 1980, dans le sud du Massif central, un groupe d’adolescents est massacré lors d’une soirée de camping près d’un lac. Dans toute la région, l’onde est sismique et l’insouciance quitte peu à peu les habitants, signant le début du déclin de la vallée. Trente-quatre ans plus tard, alors que le meurtrier…

Voir l’article original 1 794 mots de plus

Quand les lecteurs de Babelio rencontrent Anna Hope

Réalisé par Babelio, voici le compte-rendu de la rencontre avec Anna Hope, l’auteure de Le chagrin des vivants.

Le blog de Babelio

Nombreuses sont les histoires mettant en scène des hommes au front pendant la Première Guerre Mondiale, des hommes détruits psychologiquement par les horreurs vécues au combat. Le roman d’Anna Hope, Le chagrin des vivants, récemment publié chez Gallimard, propose à ses lecteurs de se glisser de l’autre côté du combat, dans la peau de femmes au lendemain de la guerre.

DSC01478

Evelyn, Hettie et Ada, se préparent toutes trois à se rendre à la cérémonie du Soldat inconnu, en novembre 1920. Anna Hope nous propose le récit des cinq jours précédant cet hommage au sein de leurs trois foyers endeuillés. Cette cérémonie, bien plus qu’un simple symbole, sera peut-être celle qui permettra à nos trois femmes d’apaiser une fois pour toute leur coeur meurtri par la perte de leurs êtres chers.

C’est dans un salon des éditions Gallimard que la rencontre entre Anna Hope et une quarantaine de…

Voir l’article original 1 538 mots de plus