L’histoire de l’hiver qui ne voulait jamais finir, de Shane Jones, illustré par Anastasia Kardashova (2009)

L'histoire de l'hiver qui ne voulait jamais finir 1Un hiver qui dure, qui dure… La main de Février qui cloue les montgolfières au sol, qui enlève les enfants dans leur lit… et un père, un mari, prêt à tout pour retrouver sa famille.

Tout d’abord, j’admets qu’il présente bien, ce petit livre. J’étais tout excitée et impatiente de le lire à sa réception grâce à Babelio (merci !). Petit format, couverture cartonnée, dorures, jeux typographiques, illustrations étranges… ça, associé aux noms de Tim Burton et Edward Carey, je partais confiante.

Ce qui, parfois, est une erreur.
Parce que je suis complètement passée à côté de ce livre qualifié à juste titre d’OVNI littéraire.

Il avait pourtant bon nombre d’atouts pour me plaire. L’étrangeté des débuts ne me déplaisait pas, l’univers onirique et original était particulièrement dépaysant et le côté sombre et un peu macabre – à base de disparitions, morts d’enfants, pendaisons… racontées d’un ton assez détaché, voire léger – était assez envoûtant. Cette poésie, cette cruauté de conte (desquels on retrouve également des symboles et un certain schéma narratif), cette personnification de l’hiver, ces personnages en lutte contre plus grand qu’eux, ces illustrations – trait fin et couleurs chaudes – empreintes de douceur et de bizarrerie… vraiment, ça aurait dû marcher.

Sauf que cet univers est beaucoup trop difficile à saisir de mon point de vue. L’histoire est nébuleuse, confuse, les personnages me sont restés mystérieux jusqu’au bout et l’étrangeté a fini par me perdre. Je l’avoue, je ne savais pas à quoi m’en tenir, je ne savais pas où on allait, je ne sais pas ce que raconte ce conte étrange. J’ai rarement été aussi désorientée face à un livre !

Un livre qui ne laisse clairement pas indifférent, un livre qui me laisse perplexe tant je suis capable de lui trouver des qualités sans pouvoir néanmoins dire avoir aimé… Peut-être qu’une relecture serait appréciable, qui sait. En attendant, je ne peux dire si je vous le recommande ou pas : à vous de vous faire votre avis !

« Dis-moi que tout ne va pas finir par la mort.
Que tout ne finit pas par Février.
Des fleurs sauvages mortes,
enroulées autour du cou d’un bébé qui pleure.
 »

« Note trouvée dans la poche de Février par la fille qui sent le miel et la fumée
Je voulais t’écrire une histoire de magie. Je voulais des lapins qui sortent des chapeaux. Je voulais des montgolfières qui t’emportent jusqu’au ciel. En fin de compte, tout cela n’a été que tristesse, guerre, cœurs brisés. Tu ne l’as jamais vu, mais j’ai un jardin au fond de moi. »

L’histoire de l’hiver qui ne voulait jamais finir, Shane Jones, illustré par Anastasia Kardashova. La Croisée, 2022 (2009 pour l’édition originale). Traduit de l’anglais (États-Unis) par Joy Setton. 160 pages.

Bonus : l’avis – malheureusement similaire au mien – de Hilde du Livroblog.

Publicité

9 réflexions au sujet de « L’histoire de l’hiver qui ne voulait jamais finir, de Shane Jones, illustré par Anastasia Kardashova (2009) »

  1. Les photos que tu as prises me donnent envie de tenter la lecture, mais si tu dis que tu as surtout été perdue dans le récit… Non merci, je passe mon tour 😉 Mais merci pour la découverte, contrairement à Light And Smell je n’avais jamais entendu parler de ce livre jusqu’à maintenant.

    • Visuellement, il donne envie, c’est sûr ! C’est un bel objet. Mais ensuite… pour l’histoire, c’est une autre paire de manche. Mais c’est tellement particulier que peut-être que tu adorerais ! Peut-être que tu verrais des messages, des symboles, que sais-je, là où je n’ai rien vu.

  2. C’est vrai qu’on a le même ressenti ! C’était prometteur et je suis déçue aussi d’être passée à côté de l’histoire. Comme tu dis, ça aurait dû marcher !

  3. Ping : Shane Jones, L’histoire de l’hiver qui ne voulait jamais finir – Le Livroblog

  4. Ping : C’est le 3, je balance tout ! # 71 – Novembre 2022 | L'ourse bibliophile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s