C’est le 2, je balance tout ! # 55 – Juillet 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

(Oui, c’est tout, je n’en reviens pas moi-même, c’est misérable…)
Ah, j’ai aussi lu une nouvelle de Stefan Zweig, Brûlant secret. 

Zweig - Romans et nouvelles (couverture)

Lectures graphiques

Non fiction

Roux !

Côté Top… C’est évidemment Et quelquefois j’ai comme une grande idée de Ken Kesey qui se détache ce mois-ci. Ce petit pavé de neuf cents pages a été une lecture incroyable, fascinante et magnifique, en plus d’être très sympathiquement partagée avec Coline aka Maned Wolf.

Côté Flop… Anansi Boys de Neil Gaiman n’a malheureusement pas su me convaincre contrairement à ses autres œuvres. Je n’ai pas adhéré à la tonalité de cette histoire qui m’a, en prime, laissée un goût de trop peu.

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

Le rêve du prunellier de Rozenn Illiano (2013)

Le rêve du prunellier (couverture)Huit nouvelles, des contes plutôt sombres, marqués par la neige, le froid et la blancheur, dans lesquels on retrouve des symboles chers à l’autrice : les corneilles, le prunellier et ses épines… Ces histoires nous plongent immédiatement dans des univers visuels forts qui nous transportent au cœur de mondes et d’émotions torturées. La solitude, la mort, la mélancolie… Je me suis parfois laissée porter dans un maelström de sentiments, sans forcément donner une signification claire et précise à toutes les histoires (c’est le cas de « Funambule » ou de « Layla des Tours » par exemple).
Comme les recueils constants dans leur qualité et à leur capacité à nous toucher sont rares, certaines nouvelles m’ont davantage séduite que d’autres, avec une préférence pour « D’hiver et d’ombres » à la fois poétique et terrible, « Poe » et son hommage à l’auteur et à son mystérieux admirateur, « Layla des Tours » obsédante et fascinante.
Il s’agit toutefois de l’une des premières publications de Rozenn Illiano et, outre le fait je suis restée un peu sur ma faim (ce qui est toujours le risque avec les nouvelles), je trouve que son écriture s’est nettement améliorée depuis : si la poésie et les émotions de ses écrits les plus récents étaient déjà là, je trouve sa plume aujourd’hui plus juste, plus délicate, plus travaillée.

Côté challenges…

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

A ma grande honte, le premier tome du Livre des Martyrs de Steven Erikson (intitulé Les Jardins de la Lune) n’a eu droit sur ce blog qu’à quelques petits mots qui ne rendent pas hommage à cette lecture géniale. Alors que je suis plongée dans le second tome, je vous propose de me rattraper en partageant la chronique de L’imaginaerum de Symphonie qui m’a tout simplement donné envie de le relire direct.

Parce que je n’ai pas assez de livres, notamment classiques, voilà que des blogueuses s’unissent pour me faire craquer. On remercie chaleureusement Alberte et Hauntya pour l’envie de lire Pagnol et de passer un peu de temps au soleil des pages de ses romans ! Les Souvenirs d’enfance pour l’une, L’eau des collines pour l’autre, peu m’importe car, à présent, j’ai envie de lire le tout !

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

Lily Lit est, en dépit du nom de son blog, une source inépuisable de films à voir puisqu’elle parle de ceux qu’elle a aimé avec une plume plus que convaincante : récemment, ce fut le cas avec Minari, un film de Lee Isaac Chung, qui me plaira très certainement par sa sensibilité et sa douceur

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier (ou les petits bonheurs, c’est déjà bien).

Une fois de plus, pas de longs discours pour cette section, mais un vrac de petits bonheurs : manger les premières tomates cerises du jardin, une super lecture commune avec Coline, un chevreuil, un mulot qui feinte ma grande gigue de chienne, des oiseaux…, Kaamelott enfin au cinéma, tomber en amour pour Everdell au cours d’une après-midi jeux, un nouvel amigurumi fini, s’offrir un livre (oui, ça peut surprendre, mais ce n’est pas si souvent que je me l’accorde), un puzzle par temps pluvieux…

Sur ce, je vous souhaite un beau mois d’août, de bonnes lectures
et peut-être un peu de soleil !

22 réflexions au sujet de « C’est le 2, je balance tout ! # 55 – Juillet 2021 »

  1. Merci beaucoup ! C’est vrai que pour un blog prétendument littéraire au départ, je parle maintenant beaucoup plus de cinéma, mais la rentrée littéraire se prépare, je vais revenir parler bouquins à partir de mi-août !

  2. Un puzzle par temps pluvieux, c’est un plaisir simple mais tellement cocooning 🙂
    Je note de ne pas découvrir l’autrice à travers ce recueil, mais Le rêve du prunellier me tente pas mal.
    Bon mois d’août !

    • C’est tellement ça ! Je n’en fais pas depuis longtemps, mais de temps en temps, c’est un petit plaisir tellement reposant !
      S’il te tente, tu peux évidemment ! Mais je trouve que son écriture a beaucoup évoluée depuis, dans le bon sens. Je n’ai pas lu tous ses écrits, mais pour l’instant c’est celui qui m’a le moins convaincue, même si l’on retrouve son univers.
      Passe un bon mois d’août également !

  3. Comment arrives-tu à marier à tes bilans une si jolie écriture ? Je ne sais pourquoi, je lui trouve un brin de poésie, et la manière dont tu parles de Rozenn Illiano est tout simplement délicieuse. Ca donne terriblement envie de la lire, même si ce n’est pas le meilleur ouvrage que tu présentes a priori, ça a tout de même l’air de très bonne qualité pour un début. Et puis, « je n’ai lu que ça », tu veux relativiser ? Un roman et un manga à mon actif, rien de plus. ^^ Alors limite, je suis ébaubie par ton score total, et il faut garder en tête que tu as lu une bonne brique.
    Et j’adore ce meting pot de petits bonheurs, ils sont si simples en premier lieu mais si doux, si vrais, c’est la vraie vie finalement et je trouve ça beau.

    • Tu n’exagères pas un peu, là ? ^^
      Non, ce n’est pas celui que je recommanderai en priorité, surtout que je pense que Midnight City pourrait vraiment te plaire !
      Oui, bon d’accord, vu comme ça, ce n’est pas si mal, mais quand même ! De toute façon, ce n’est pas une compétition, juste un sentiment personnel !
      Merci ! Oui, j’essaie de me focaliser là-dessus et d’évacuer l’angoissant. C’est sûr qu’ils sont très simples, mais ma vie est très simple, donc ça reste cohérent !

      • Arrête tu sais bien que j’adore la manière dont tu écris !
        J’ai gardé le titre en tête, il faut juste que je craque maintenant. Il n’existe qu’en ebook ou pas ?
        En effet, je n’ai plus vraiment d’esprit de compétition sur cette question, je lis ce que je peux et veux, point.
        Mais tu as bien raison ! Mieux vaut une vie simple qu’une vie éreintante. ^^

            • Non, je crois qu’elle ne les mets plus en vente directement, mais normalement, les librairies peuvent le commander ou sinon ils sont disponibles sur le site de son imprimeur Lulu.com ou sur amazon. Ou sinon, je pourrai aussi te le prêter pour que tu vois si tu aimes ou pas.

              • Oh j’avais entendu parler de Lulu.com, peut-être depuis son site d’ailleurs ou d’une autre autrice tenant un blog, je ne sais plus. Il serait peut-être plus prudent que tu me prêtes un exemplaire oui, et je te laisse le choix pour celuiq ui sera le plus susceptible de te plaire. ^^ Et je n’abimerais pas ton précieux, promis ! (sinon je te le rembourse de toute manière)

  4. Cette lecture commune va me rester longtemps en tête ! 🙂 Et j’ai lu Anansi Boys il y a longtemps, mais je n’en garde effectivement pas un souvenir très vif, je vois ce que tu veux dire.
    J’ai commencé Minuscule aussi ce mois-ci, c’est tout doux !

    • Pareil pour moi ! Je sais qu’il fera partie des livres marquants de l’année !
      Trop bien pour Minuscule ! J’adore picorer un tome de temps en temps, mais je les espace et je n’en abuse pas parce que ça me rend tellement nostalgique et un peu triste en même temps parce que je veux avoir la même vie qu’elles ! ^^ C’est tout doux, et puis, manger ses cueillettes et de bons produits cuisinés avec amour et talent, porter les vêtements fabriqués par ta meilleure amie, vivre dans les bois, blottie dans une coquille d’œuf… Ce serait mon rêve ! ^^

  5. Mais rien n’était prémédité pour Pagnol, je le jure ! Ou alors tu as raison,c’est juste un signe, complètement dû au hasard…Merci à toi !
    Les pavés de 900 pages, ce n’est pas rien… c’est 2-3 bouquins de taille normale mine de rien ! Et si en plus ça a été un coup de coeur, c’est facilement l’une des perles du mois.
    J’ai l’impression que c’est finalement un peu compliqué de rentrer dans l’univers de Neil Gaiman. J’ai beaucoup aimé Coraline enfant, mais je vois toujours des critiques un peu mitigées sur American Gods, maintenant Anansi Boys.
    Et les petits bonheurs du mois sont toujours un plaisir à lire. Les premières tomates cerises du jardin, voir des animaux dans la nature, c’est toujours tellement agréable… et j’ai beaucoup aimé voir Kaamelott au cinéma, c’était un plaisir de retrouver cet univers sous une nouvelle forme.
    Beau mois d’août à toi, même s’il a déjà bien débuté !

    • J’ai bien compris que ce n’était que pur hasard, mais ça m’a bien mis en tête de lire Pagnol un de ces quatre ! Vous êtes bien convaincantes, toutes les deux !
      Oui, et puis je lis toujours moins l’été, donc ce n’est pas bien grave. Je pense que le mois d’août va être « pire » en terme de lecture, mais c’est comme ça.
      Personnellement, j’adore American Gods qui, malgré le partage d’univers avec Anansi Boys, n’a rien à voir, et globalement j’aime beaucoup l’univers et les romans de Neil Gaiman, même si certains me séduisent plus que d’autres. En haut de la liste, il y a les comics Sandman, mais j’ai également adoré Neverwhere, L’océan au bout du chemin ainsi que certaines nouvelles de Miroirs et fumée. Et j’avais aussi Coraline ! Donc je ne vais pas renier mon attrait pour cet auteur pour un petit raté !
      J’avoue que les trucs un peu bucoliques sont assez apaisants pour moi. Ce n’est pas extraordinaire, mais c’est important pour moi, ça me permet d’arrêter d’angoisser deux minutes. ^^
      J’ai beaucoup aimé voir enfin Kaamelott également ! Après, sans doute avec l’attente que j’en avais, j’en tire un sentiment qui varie sans cesse, entre satisfaction/joie de retrouver l’univers et besoin de davantage…
      Merci beaucoup, je te souhaite d’en profiter également !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s