C’est le 1er, je balance tout ! # 52 – Avril 2021

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

+ Un roman dont je ne dévoilerai pas le titre ici
car il sera présenté en mai pour le rendez-vous « Les classiques, c’est fantastique »
(il y a eu un petit cafouillage de ma part avec le calendrier…)

 Lectures graphiques

Côté Top… Les coups de cœur que je vais citer ce mois-ci sont 100% graphiques : entre Ama, Bitch Planet, Géante et Les Ogres-Dieux (mini-chroniques de ces deux titres la semaine prochaine), je me suis régalée !

Côté Flop… Je n’ai pas été vraiment convaincue par Le voleur de souhaits de Loïc Clément et Bertrand Gatignol. La faute à une histoire trop brève et des incohérences. Je suis la première surprise d’être déçue par un scénario de Loïc Clément, je ne pensais pas la chose possible !

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

18.01.16, de Rozenn Illiano (2017)

18.01.16 (couverture)C’est un nom qui revient de temps en temps sur le blog (et ce n’est pas fini puisque j’ai encore beaucoup à lire) et chaque lecture, immanquablement, attise ma curiosité pour son Grand Projet qui lie toutes ses œuvres et confirme mon envie de tout lire.

18.01.16 est un recueil de six nouvelles se déroulant avant cette date fatidique qui ne signe rien de moins que le début de l’Apocalypse. Par contre, ne vous attendez pas à des explosions, à des cris ou à des événements spectaculaires ; ce sont plutôt de petits signes, un monde qui déraille, des poussières dans l’engrenage… Je me suis laissée portée par ces histoires aux ambiances variées, avec des magies également différentes. J’ai particulièrement aimé la nouvelle Les Archivistes – la plus longue de toutes – qui déroule davantage l’histoire, introduit tout un univers et une société (donnant envie de se plonger tout de go dans Elisabeta) ainsi que Dans le verre à l’atmosphère gentiment oppressante.
Je n’ai pas forcément toujours compris comment elles s’articulaient dans sa chronologie (du moins, avant de lire la postface qui précise deux-trois choses), mais j’accepte de, peut-être, comprendre plus tard. Son univers est immense, riche, c’est un tel bonheur que de l’arpenter. Outre le plaisir immédiat de la lecture, je vois également ces nouvelles comme des indices que je garde pour mes prochaines lectures, dans l’espoir de recroiser ces personnages. Certains noms me deviennent déjà familiers et je suis impatiente de découvrir ce que me réservent les autres histoires de Rozenn Illiano. En attendant, je me suis laissée entraîner dans les angoisses, les doutes, les quêtes des différents personnages et garderai en mémoire certains passages poignants et mélancoliques bien que doucement cruels.

Je craignais l’aspect « nouvelles » – celles-ci n’étant pas mon genre favori – mais j’ai beaucoup apprécié ces petites excursions dans son univers. Une très bonne lecture (qui ne va cependant pas jusqu’au coup de cœur, sans doute la faute à Midnight City et Night Travelers qui ont mis la barre très haute…)

Côté challenges…

  • Les Irréguliers de Baker Street : + 1, soit 52/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 19/20 ;
  • Les classiques, c’est fantastique : rien pour ce mois-ci !
  • PAL : 68 + 2 – 3, soit 67 (c’est nul, mais j’ai quand même lu une intégrale !).

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Je vous recommande tout d’abord une critique d’Ada sur Celui qui pourrait changer le monde, d’Aaron Swartz. Le jour où j’aurais envie de lire un essai (j’ai déjà envie, mais j’ai toujours plus envie de lire de la fiction), je piocherai très probablement dans l’une des nombreuses recommandations d’Ada, et ce sera peut-être celui-ci tant son enthousiasme est palpable tout au long de sa chronique, ce livre l’ayant profondément marquée. Cela a attisé ma curiosité – cela, et tout ce qu’elle dit du livre et de l’auteur – et il en sera peut-être de même pour vous !

Sur son blog, 28 films plus tard, Marion Rusty a récemment proposé une semaine de conseils BD et comics. Cinq titres par jour pendant sept jours. De quoi remplir PAL et wish-lists… De mon côté, c’est bien simple, j’ai envie de lire tous ceux que je n’ai pas déjà lus, et ils sont nombreux !

Je n’ai pas participé au rendez-vous des classiques si fantastiques qui, en avril, consistait à parler de nos incontournables. La majorité de mes lectures classiques remontent à plus de dix ans, ce qui, conjugué à ma mémoire déficiente, me rend bien incapable de vous parler de ce qui m’a touchée dans les œuvres que je n’ai pas relues depuis. Du coup, je préfère vous renvoyer vers le magnifique article de Moka sur ses classiques chéris. Il est superbement écrit, rempli de douceur livresque, et il n’est pas exclu qu’il vous donne terriblement envie d’ouvrir toutes les œuvres citées. Quel bonheur d’aimer lire…
Egalement à découvrir : le regard en arrière de Mes pages versicolores, Natiora, Maghily, Alice de Ça sent le book, Des livres rances, Lili, Mes échappées livresques, Pativore et Le fil de Mirontaine.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

La saison 2 du rendez-vous « Les classiques, c’est fantastique » est lancée !
Toutes les informations sont à retrouver chez Moka, les participations sont libres, que ce soit pour un mois ou pour douze. C’est addictif, c’est rempli de belles découvertes (et de logos super chouettes) et c’est l’occasion rêvée de sortir des livres trop longtemps ignorés !

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier (ou les petits bonheurs, c’est déjà bien).

Je commence à me demander si je ne devrais pas zapper cette section tant rien ne me semble digne d’être valorisé. A part avoir planté de la rhubarbe qui a l’air de se plaire là où elle est (qui n’a pas encore crevé en tout cas), je ne vois pas.
Les petits plaisirs en vrac : des fraises, une après-midi jeux, lire blottie dans le canapé, des fraises, voir un chevreuil, faire une guirlande d’origami, des fraises, regarder les cerises grossir, écouter la pluie, des fraises.
Bref, pas grand-chose à valoriser, mais j’avoue attendre le déconfinement pour reprendre les randonnées à la découverte de l’Auvergne (avant que ce soit la canicule si possible…).

Et vous ? Comment avez-vous occupé ce mois confiné ? Avez-vous fait malgré tout de belles découvertes ? Et quels sont vos classiques fétiches ?

Je vous souhaite un beau mois de mai !

18 réflexions au sujet de « C’est le 1er, je balance tout ! # 52 – Avril 2021 »

  1. L’univers de Rozenn Illiano a l’air dingue. Je n’ai pas encore sauté le pas, mais ce que je vois sur Twitter me donne bien envie. Et j’avoue que tu vends bien aussi ce qu’elle fait ! 🙂 Pierre Pevel aussi me fait bien de l’oeil ! Bonnes lectures à toi pour ce mois de mai 😀

    • Oui, c’est franchement trop bien ! Et le fait que tous ces livres soient liés tout en étant indépendants, je trouve ça fabuleux. Bref, j’en suis complètement mordue !
      Pour Pevel, je te recommande plutôt Le Paris des Merveilles qui m’avait quand même bien plus enthousiasmée !
      Merci beaucoup et de belles lectures à toi aussi !

      • Merci pour ces conseils de lecture ! 🙂 Je note pour Pevel ! ça fait un moment que j’entendais parler de lui, mais pas facile de savoir par quel livre commencer. Merci pour ta recommandation ! Bonne journée à toi 🙂

  2. Dommage que tu n’aies pas pu nous parler de tes anciennes lectures classiques mais bonne saison 2 du challenge Les classiques c’est fantastique, bonnes lectures 🙂 Et bon weekend 🙂

  3. Merci beaucoup pour la mise en avant !

    Ben écoute, si ta rhubarbe est pas morte, c’est quelque chose de positif, y a toujours un truc qui cafouille, si ça n’a pas été le cas, je trouve ça satisfaisant (et rassurant).

    Bitch Planet, j’en entends parler depuiiiiiiiis un moment. J’ai l’impression que je vais être la dernière à y passer tellement ce n’est pas ma priorité pour le moment.

    • Oui, c’est toujours ça, mais bon, ce n’est pas foufou non plus. Franchement, chaque mois, je me dis que je devrais zapper cette section tellement je n’ai rien à y mettre. ^^

      Bah, ce n’est pas bien grave, il vaut mieux suivre ses envies. En vrai, c’est super bien, mais 1) y a pas de fin (pour l’instant), 2) tous les exemplaires ne devraient pas disparaître dans l’immédiat, tu pourras toujours les lire plus tard !

  4. Je ne connaissais pas du tout ces couvertures de la collection Métamorphoses. Ce sont des réécritures de contes ? La couverture attire l’oeil en tout cas ! Et je suis contente de voir qu’il y a finalement des nouvelles qui t’accrochent ! Il faut juste réussir à trouver celles qui nous correspondent. ^^
    Je n’ai que survolé les conseils BD de Marion Rusty, mais je retournerai les lire plus attentivement !
    Et même si tu as l’impression d’avoir fait peu pendant le mois d’avril, c’était déjà pas mal. Parfois, passer certaines périodes de temps, c’est déjà toute une épreuve en soi. J’espère que tu vas pouvoir reprendre les randonnées très bientôt !

    En ce qui concerne les classiques préférés, outre Hugo, j’ai une énorme affection pour Dracula et son ambiance gothique (lu quand j’étais en collège), tout comme Dr. Jekyll et M. Hyde. La dualité des personnalités m’a toujours fascinée… De même, Le portrait de Dorian Gray est aussi un classique culte pour moi, empreint de tellement de réflexions et de richesse. J’ai aussi Les liaisons dangereuses parmi les classiques fétiches ! Ils sont justement assez communs, mais ils ont forgé mon imaginaire et mes goûts, ils viennent en premier quand je pense aux classiques adorés.

    • Tu parles des Ogres-Dieux ? Non, ce ne sont pas des réécritures de contes, ce sont des histoires originales. (Je suppose qu’il est possible de trouver des échos avec d’autres histoires de petits humains et de géants, mais de mon point de vue, ce ne sont pas des réécritures pour autant.)
      Oh, je sais que je peux apprécier des nouvelles, c’est simplement un genre qui ne m’accroche pas à tous les coups, avec lequel il y a bien plus d’incertitudes que les autres.
      Et merci beaucoup ! J’avoue que ne faisant de fabuleux dans ma vie, je me questionne chaque mois sur l’utilité de cette rubrique. Je me réjouis parfaitement de loisirs simples, mais ce n’est pas bien mirobolant à raconter… ^^

      Tous les classiques que tu cites sont des titres que j’avais beaucoup aimés, mais que je voudrais relire car je m’en souviens assez peu ! Du coup, ta sélection me parle énormément !

      • Oui, je pensais aux Ogres-dieux, je n’avais pas encore lu ton article suivant dessus. Mais les couvertures m’ont juste induite en erreur. Les images sont en tout cas fascinantes !
        Après, les plaisirs et loisirs simples font aussi partie de ces belles choses à savourer… à raconter, ce n’est pas toujours glamour peut-être, mais on oublie aussi souvent de profiter de ces petits instants.
        L’avantage des classiques, on peut les relire sans se lasser, et retrouver des choses différentes à chaque fois ! J’ai hâte de cette relecture pour cette raison, pour certains d’entre eux.

        • Oui, je suis bien d’accord et, encore heureux car ma vie est composé de bien plus de petits riens que de grands waouh.
          Oui, et les relire à des âges différents peut aussi permettre d’y voir d’autres choses, de comprendre autrement certains aspects… même si, en ce qui me concerne, les relectures sont également servies par ma mémoire désastreuse…

  5. Ping : Le Cercle, T1, Elisabeta, de Rozenn Illiano (2017) | L'ourse bibliophile

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s