C’est le 1er, je balance tout ! # 42 – Juin 2020

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

Lectures graphiques

Côté Top… J’ai eu d’excellentes lectures dans tout ça : le Journal de Mireille Havet, Le soleil des Scorta, le premier tome de Sauveur & Fils, Le chant d’Achille… j’ai adoré ces lectures que j’ai savourées avec délectation. Mais si je ne devais en garder qu’un, ce serait L’homme qui savait la langue des serpents de l’Estonien Andrus Kivirähk qui m’a étonnée, renversée, fascinée d’une manière tout à fait inattendue. Je ne le répéterais jamais assez, ce livre est une pépite.

Côté Flop… Indubitablement, Breakfast on Pluto de Patrick McCabe. Même si je n’en ai plus aucun souvenir, je gardais une impression plutôt positive du film (vu il y a une grosse dizaine d’années) et j’étais curieuse de découvrir le livre. Sauf que ça ne l’a pas fait du tout. J’ai tout lu (ok, parfois en diagonale) parce qu’il était court et se lisait vite, mais je me suis quand même ennuyée. Le tout m’a semblé beaucoup trop décousu et superficiel. C’était peut-être également trop excentrique pour moi, ainsi qu’une façon trop décalée d’aborder des sujets violents. Cette touche d’humour noir aurait pourtant pu me plaire, mais non, ça n’a pas fonctionné. Tant pis !
Dans une moindre mesure, il y a également eu Ogresse d’Aylin Manço qui m’a laissé un peu de marbre malheureusement, ainsi que Silo, tome 2, Origines d’Hugh Howey qui n’a pas su me convaincre autant que les autres volumes (mais je détaille tout ça dans une chronique qui arrivera bientôt).

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

Naufrages, d’Akira Yoshimura (1982)

Naufrages (couverture)Dans ma PAL depuis des années, j’ai enfin pris le temps de découvrir cette histoire sombre et triste. On y découvre un village pauvre, blotti sur la côte, dans lequel survivent quelques familles vivant de la pêche. Mais surtout, ces familles vivent dans l’espoir d’un naufrage qui, par le pillage de l’épave, leur apporterait un peu de confort et de sérénité.
La nature y est omniprésente et le récit est scandé par la routine induite par l’enchaînement des saisons, des tâches et des pêches. Récolter la ramie, ramasser du bois pour l’hiver, vendre des produits au village voisin… Sardines, encornets, maquereaux, poulpes se succèdent inlassablement, année après année, tandis que l’hiver est synonyme de cuisson du sel et de l’attente d’un bateau. La beauté sauvage de cet univers contraste avec la violence du quotidien des habitants. Certains se vendent pour aider leur famille, celles et ceux qui restent plient l’échine face à la vie, les caractères sont rudes, la tendresse n’est pas de mise et la mort  – risque de famine, de maladies – rode non loin. Poétique et cruel, Naufrages, en dépit d’une narration parfois sèche et pudique, est un récit saisissant.

Le soleil des Scorta, de Laurent Gaudé (2004)

Le soleil des Scorta (couverture)Comme quoi, une PAL peut véritablement cacher de petits trésors, depuis le temps que je promène ce livre… A peine entamée, j’ai senti que cette lecture allait être une incroyable surprise. Le soleil des Scorta, c’est l’histoire d’une famille qui vit, lutte, s’impose sous le soleil brûlant des Pouilles. Des mangeurs de soleil accrochés à leur terre qui, sans cesse, les rappelle à elle. J’ai été émue par ces personnages, souvent pauvres et grandioses à la fois, parfois criminels, parfois généreux, rudes, assoiffés comme la terre brûlée qui les a vus naître, unis par les liens du sang et une solidarité sans faille. J’ai été touchée par la voix de la vieille Carmela qui croise, complète ce récit familial. Et surtout, j’ai été fascinée par la sublime écriture de Laurent Gaudé qui réveille les odeurs de l’Italie, qui fait sentir la chaleur étouffante, qui donne véritablement vie à ses personnages, leur offrant personnalité et individualité profondes. J’en ai savouré chaque phrase, les relisant parfois tant elles étaient belles, tant elles étaient fortes. J’ai dévoré ce livre, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé de le faire durer encore et encore.
Je n’ai pas mille choses à en dire, mais je suis encore sous le coup de cette formidable lecture qui m’a donné envie de plonger dans la bibliographie de cet auteur.
Un livre magnifique – sur la famille, l’héritage, la vie, ce qu’on en fait – portée par une plume puissante et évocatrice. Une lecture magique.

Cassandra Darke, de Posy Simmonds(2018)

Cassandra Darke (couverture)Si les dessins ne m’ont pas forcément transportée, je m’y suis vite habituée. Voilà une héroïne atypique : âgée, misanthrope, parfois franchement détestable, elle ne séduit pas tout de go ! Et pourtant – tour de force de l’autrice – elle finira par se montrer attachante à sa façon un peu bourrue.
Si j’étais un peu perplexe au début de ma lecture, je me suis vite laissée absorbée par le scénario entre histoire de famille et polar. Avec une histoire de fausses œuvres d’art et de meurtre, l’autrice raconte la violence qui vient frapper les femmes : la violence d’être agressée, celle d’être jugées, celle d’être vendue et utilisée… La narration est travaillée et fluide, la mise en page originale avec cette cohabitation de récit rédigée et d’illustrations.
Une découverte intéressante qui m’a donné envie de découvrir d’autres romans graphiques de l’autrice.

Côté challenges…

  • Coupe des Quatre Maisons : + 555, soit 3490 points pour Gryffondor (et c’est la fin de cette année scolaire !) ;
  • Les Irréguliers de Baker Street : + 0, soit 48/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 18/20 ;
  • PAL : 99 + 5 – 10, soit 94.

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

La Récolteuse a parlé d’un livre qui m’était totalement inconnu : Il pleuvait des oiseaux de Jocelyne Saucier. J’ai l’impression que, derrière ce titre intriguant, se cache un livre qui va terriblement me plaire. Ou bien est-ce simplement parce qu’elle en parle remarquablement bien ?

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

En juin, j’ai découvert le projet « Harry Potter At Home », c’est-à-dire Harry Potter à l’école des sorciers lu par diverses célébrités, changeant à chaque chapitre. Il y a des acteur·rices des films Harry Potter (David Tennant, Daniel Radcliffe, Bonnie Wright, Evanna Lynch) ; des Animaux fantastiques (Eddie Redmayne, Alison Sudol, Dan Fogler) ; des comédien·nes de la pièce Harry Potter and the Cursed Child (Noma Dumezweni, Jamie Parker et la troupe de Broadway) ; Stephen Fry, lecteur des livres audio en anglais ; et d’autres personnes n’étant pas (à ma connaissance) liées à Harry Potter comme Simon Callow, Olivia Colman ou Whoopi Goldberg.
C’est instantanément devenu mon rituel du matin. Siroter mon thé en écoutant un chapitre d’Harry Potter. Le plus dur a été d’être raisonnable et de n’en écouter qu’un par jour, mais j’ai été aidée par le fait que je suis de toute manière vite arrivée au bout des épisodes disponibles. (D’ailleurs, ça fait des semaines que le 11e chapitre est sorti, il serait temps de mettre la suite en ligne !)
C’est une façon vraiment agréable et originale de retrouver cette histoire. J’ai été surprise d’apprécier quasiment toutes les lectures, à l’exception celles de trois personnes à ce jour. Je d’ordinaire assez exigeante sur la façon de lire, mais je crois que le côté un peu festif et ponctuel de la démarche me permet d’être séduire par des manières très différentes de lire (plus que si je devais écouter tout un roman lu de telle ou telle façon).
Quoi qu’il en soit, cela m’a donné envie de me procurer les livres audio – en anglais car je déteste la lecture de Bernard Giraudeau – et de continuer ce petit rituel matinal.

Pour continuer sur la lancée Harry Potter, je suis tombée amoureuse des incroyables couvertures pour l’édition anniversaire de Thaïlande, dessinées par Apolar. Regorgeant de détails, je suis restée collée sur mon écran pendant une éternité pour en décortiquer tous les secrets. Œuvres d’un artiste lui-même fan de la saga, elles sont tout simplement parfaites. Sans compter qu’il y a aussi des illustrations à l’intérieur et des entêtes pour chaque chapitre et un fascinant coffret. Bref. L’édition parfaite, je vous dis.

 ***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

J’ai lu DIX livres de ma PAL.
DIX !
Bon, d’accord, j’en ai aussi eu cinq nouveaux qui sont venus tout gâcher, mais ça reste malgré tout une belle performance qui me redonne un peu d’espoir quant à mon objectif de réduire ma PAL. (Et puis, j’ai déjà lu trois des cinq nouveaux, ce qui est un petit exploit tant j’ai l’étrange habitude de repousser la lecture des livres qui me font le plus envie.)

Et de votre côté ?
Quelles ont été les nouveautés du mois de juin ?

15 réflexions au sujet de « C’est le 1er, je balance tout ! # 42 – Juin 2020 »

  1. Je me réjouis vraiment de sortir « L’homme qui savait la langue des serpents » et « Le soleil des Scorta » de chez Suzette, depuis le temps qu’ils me font envie !! Bravoooo pour les dix lectures, au top 😀

    • Oh, tu les as ? Génial ! J’espère que tu les adoreras autant que moi, ça a été deux lectures formidables ! Vivement que tu les lises !
      Merci ! (Si je pouvais faire pareil chaque fois, je serais à – 60 à la fin de l’année, ce serait idyllique mais ça ne marchera pas.)

  2. J’ai essayé de retrouver l’endroit où tu m’as dit « toi qui aimes les lecture estivales tu devrais aimer Le soleil des Scorta » mais j’ai pas retrouvé, c’est dingue !
    En tout cas ce livre est dans ma wishlist depuis ma L3 (ca rajeunie pas la wishlist ca!) et tu me donnes très très envie de le découvrir, vraiment ! *0*
    J’adore les récits qui se déroulent en italie et encore plus quand ils racontent la misère… Et puis dire « Laurent Gaudé » suffit à me donner envie de lire un livre je crois, j’adore cet auteur ♥
    As-tu lus d’autres livres de lui ? 🙂

    Je fonce lire l’article de La Récolteuse pour qu’elle me donne une fois de plus de découvrir ce bouquin (La tête en claire m’avait déjà donné si envie!), je ne comprends pas je me suis abonnée à son blog mais ses nouveaux articles n’aparaissent pas dans mon lecteur… Vive WordPress hein ^^
    Que de belles lectures tu as faites entre celles que j’ai adorées et celles qui me font ultra envie! J’espère que tu as passé un bon moment en compagnie d’Hakumei et Mikochi que, personnellement, j’aime d’amour hihi

    Ta PAL en a pris un petit coup, chouette chouette! De mon coté ca a stagné avec mes lectures du PLIB mais en vrai je pense qu’en 6 mois je vais aussi explorer à fond ce que j’ai déjà en ma possession !

  3. Je vais lire de ce pas ta chronique sur L’homme qui savait la langue des serpents ! Sauveur et fils est une série que j’ai adorée : un côté feuilleton, plein de personnages et de thématiques diverses, le tout avec humour… c’est juste génial et très enjoué ! Quant au Chant d’Achille, je me le réserve pour bientôt 😀

    Le roman Il pleuvait des oiseaux m’était totalement inconnu, j’ai découvert la chronique de La récolteuse avec plaisir pour le coup !
    Oh, je savais que j’avais vu passer cette lecture d’Harry Potter par les acteurs, mais j’avais zappé quand ça commençait… il faudra que j’aille écouter ça, même si je ne comprends pas tout, juste pour le plaisir d’entendre ceux qui ont interprété les personnages, interpréter ce livre si magique…Les couvertures thaïlandaises sont très belles.. j’adore quand les illustrateurs se permettent de tout réinterpréter…

    Pour ma part, mois de juin très tranquille niveau lectures (pas lu beaucoup, pas la tête à ça, j’espère me rattraper ce mois-ci même si ça fait dix jours que j’ai toujours du mal). J’attends les vacances avec impatience je l’avoue ! Bravo pour avoir fait descendre ta PAL 😀

    • Je n’ai lu que le premier tome pour l’instant, mais j’ai adoré. Marie-Aude Murail a vraiment un talent fou pour camper des personnages absolument géniaux ainsi que celui d’aborder des sujets pas toujours drôles avec beaucoup de douceur. Bref, j’aime toujours me plonger dans un de ses romans.
      J’espère que tu aimeras Le Chant d’Achille !

      Je suis actuellement joyeuse car je n’étais pas retournée sur le site depuis longtemps et je viens d’y trouver trois nouveaux chapitres (dont un lu par toute la famille Malefoy, ce que je trouve bien chouette). L’avantage de ce livre, c’est que l’histoire est connue, ça facilite la compréhension !

      Des fois, la lecture passe au second plan et ce n’est pas très grave : pour l’instant, je n’ai lu que Notre-Dame de Paris en juillet tant mes journées sont chargées d’autres activités. C’est comme ça, je retrouverai le temps de lire bien assez vite !
      Tes vacances arrivent bientôt ?

  4. Boudiou, comme je suis complètement à la ramasse je ne lis ton c’est lundi que maintenant.. Déjà merci beaucoup pour le compliment au sujet de Il pleuvait des oiseaux ! Je croise les doigts pour ne pas me tromper, et que ça te séduise autant qu’à moi.
    Ca fait tellement longtemps j’ai l’impression que le tome 1 de Sauveur & Fils est sorti, et depuis je me dis qu’il faut absolument que je le lise, parce que MAM, l’autrice est aussi choupette que ses livres. (je ne regrette tellement pas d’avoir osé lui parler lors d’un salon du livre !) Il m’en reste pas mal à lire d’elle à vrai dire, mais à la sortie de cette série, j’étais telleeeement emballée. En plus ils sont sortis en poche, la bonne excuse pour avoir la plus toute douce auprès de moi sans me ruiner ! (toutes les excuses sont bonnes pour remplir sa biblio hein.)
    Et avoir baissé ta PAL de dix livre, chapeau la lectrice !

    • Je pense qu’il me plaira, d’après ce que tu en disais. Une déception est toujours possible, mais je le sens plutôt bien !
      J’ai bien procrastiné aussi avec Sauveur & Fils et heureusement que j’ai trouvé une âme charitable pour me prêter le tome 1 (et la suite, j’espère !). En ce qui me concerne, je n’ai pas forcément envie de les acheter, pas très envie de me lancer dans une série aussi longue, surtout qu’il n’y a apparemment pas de fin annoncée pour l’instant. Mais j’ai en revanche très envie de tous les lire !

      Merci ! Le mois de juillet va être misérable en revanche… ^^

      • Oh bah je ne savais même pas qu’il n’y avait pas de fin de planifié pour le moment ! Je me suis arrêtée à l’info qu’il y a mini 4 tome, si ça se trouve encore plus (je suis en train de douter, est-ce que j’ai pas vu passer un 6 quelque part ? On voit passer tellement de livres…) Mais oui, tu me donnes plutôt envie d’aller les emprunter.

          • En fait les commentaires sont courts. Elle attendra pour ses carottes. (si quelqu’un lis ces commentaires, la non compréhension va être drôle.)
            Bon sang oui, surtout qu’avec l’idée de départ, je ne m’attendais pas à.. autant. J’avais entendu parler d’une trilogie au départ, donc comme toi j’ai un peu cette crainte de « j’allonge le truc mais j’ai plus de matière »…

            • Ce quelqu’un pensera probablement que tu as une lapine affamée, que tu maltraites une pauvre créature et te dénonceras à la SPA.
              Je t’en reparlerai quand j’aurai avancé dans la série ; pour l’instant, j’en suis toujours au même point, c’est-à-dire pas bien loin.

              • Et la SPA se renseignera, découvrira qu’en fait il s’agit d’une enfant, et va ensuite contacter SOS enfant battu ? Quoi qu’il en soit, je suis fichue. Si quelqu’un lit ça : l’enfant-lapine a mangé ses carottes.
                (ce commentaire est très instructif)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s