C’est le 1er, je balance tout ! # 36 – Décembre 2019 & Tout petit bilan 2019

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Romans

BD

Côté Top… Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie est un livre que j’ai adoré du début à la fin, que j’ai trouvé juste, intelligent, intéressant, vivant. Je l’attendais depuis un moment et je n’ai absolument pas été déçue.
(J’aurais aimé parler ici du quatrième tome de La Passe-miroir, mais pour les raisons que vous pourrez lire un peu plus bas, ça n’a pas été une lecture aussi parfaite qu’Americanah.) (Mais c’était quand même très très bien !)

J’ai beaucoup parlé bulles ce mois-ci avec d’excellentes découvertes, notamment Speak d’Emily Carroll et Les Indes fourbes d’Ayroles et Guarnido qui ont su toutes deux m’enthousiasmer et me séduire tant scénaristiquement que graphiquement. (J’ai lu plusieurs autres très bons romans graphiques, mais parfois un peu moins plaisants par l’histoire ou par le dessin.)

Côté Flop… La Belgariade de David Eddings n’a pas su me convaincre comme je l’explique ci-dessous. J’ai peiné à lire le premier et j’ai abandonné le second tome. Tant pis pour moi.
(J’ai également abandonné un autre livre en décembre, Solos d’amour, un recueil de nouvelles signé John Updike. N’étant pas franchement friande des nouvelles, il en faut des très bonnes pour me convaincre et celles-ci n’y ont pas réussi.)

Ces livres que je ne critiquerai pas davantage

La Belgariade, T1, Le pion blanc des présages, de David Eddings (1982).

La Belgariade T1 (couverture)J’avais récupéré (il y a quelques années…) les cinq tomes de La Belgariade, ceux de La Mallorée et les deux  tomes de Belgarath le sorcier : dans l’idée de vider ma PAL, je me suis dit que commencer ces douze volumes seraient déjà un beau progrès. Sauf que… Sauf que je me suis ennuyée.
Tout d’abord, j’ai trouvé l’intrigue terriblement classique. Je ne lui en aurais pas tenue rigueur si elle avait su m’intéresser (j’ai par exemple adoré ma relecture de L’Héritage qui ne renouvelle pas vraiment le genre), mais j’y ai vu trop de similitudes avec Tolkien et son Silmarillion : les Silmarils sont remplacés par l’Orbe, il y a des dieux dont un renégat qui est devenu le grand méchant comme Melkor chez Tolkien, etc.
En outre, je n’ai pas réussi à m’intéresser aux personnages très stéréotypés
(le gros plein de muscles, le petit malin, le vieux sage, la puissante sorcière mais qui est aussi très – trop – protectrice envers celui qui doit sauver le monde…) sans compter ce héros trop passif (et trop infantilisé) dans ce premier volume.
En dépit de quelques passages sympathiques, je n’ai pas réussi à me prendre au jeu et à m’immerger dans ce monde. J’ai néanmoins voulu offrir une chance à la suite, mais, voyant que les premiers chapitres continuaient à ne susciter chez moi que du désintéressement, j’ai abandonné l’idée de découvrir cette saga. (Du coup, le – 12 dans ma PAL est survenu bien plus vite que prévu…)
(Challenge de l’imaginaire)

La Passe-miroir, T4, La tempête des échos, de Christelle Dabos (2019).

La passe miroir 4 (couverture)Ah, ce quatrième et ultime tome de La Passe-miroir. Depuis le temps qu’on l’attendait ! Après ma relecture des trois premiers, j’étais fin prête à découvrir le fin mot de l’histoire.
C’est un tome que j’ai lu très lentement. Pour le savourer d’une part, pour tenter d’élucider le mystère d’autre part. J’ai lu et relu des phrases pour comprendre ce qui était caché derrière, persuadée que la clé de toutes les questions était quelque part. J’avais l’impression qu’un truc était sous mon nez et que j’étais totalement à côté de la plaque ; pendant un moment, je n’avais aucune idée d’où on m’emmenait et comment et pourquoi. Verdict : je ferai une piètre détective. Certes, j’ai réussi à deviner certains éléments, sans pour autant les expliquer, et ce, principalement parce qu’il me manquait un élément très important, le cœur de tout. Christelle Dabos a réussi à aller là où je ne l’attendais pas, à pousser encore davantage son imagination. Jonglant entre passé, présent et futur, ce qui est, ce qui aurait pu être, ce qui aurait dû être, elle nous offre un très bon final qui ne m’a pas déçue. (Certes, je m’attendais à un effet plus « aaaah mais oui, mais c’est génial ! », mais c’est avant tout une conséquence de l’attente qui m’a fait me monter le bourrichon !). En revanche, j’ignore ce que j’éprouve vraiment vis-à-vis de cette fin ouverte : bonne idée ou non ? plaisir d’imaginer une suite – sauf que je sais que mon imagination n’égalera jamais celle de Christelle Dabos – ou frustration ?
C’est un tome très dense dans lequel notre petite Ophélie pousse toujours plus loin les portes de la vérité pour se connaître et comprendre qui elle est. Elle est vraiment au cœur du récit, mais d’une façon qui éclipse tous les autres. Y compris Thorn, même si le duo qu’elle forme avec lui est toujours aussi parfait bien que bourré d’imperfections (j’aime les paradoxes…) : moi qui ne suis pas romance, je dois avouer que ces deux-là m’auront enchantée d’un bout à l’autre. En revanche, mon plus gros reproche – allons-y – concerne les personnages secondaires dont l’utilisation est catastrophique. Après avoir été délaissés dans le troisième tome, j’aurais aimé qu’ils reviennent sur le devant de la scène. Tous ces personnages que l’on a tant aimés dans les deux premiers opus, quelle tristesse, quelle déception de les voir ainsi effacés… Idem pour Victoire : pour être honnête, je n’ai pas compris à quoi elle servait, ce qui m’a désappointée car ses apparitions dans La mémoire de Babel m’avait bien intriguée. Elle n’est pas la seule à ne pas avoir joué le rôle auquel je m’attendais, il y a un effet « beaucoup de bruit pour rien » autour de certains protagonistes. (J’aurais bien aimé changer d’arche aussi, histoire de voir du pays…)
Indubitablement le livre le plus complexe de la saga. Même s’il n’est pas parfait, même si je lui fais des reproches – même si Les disparus du Clairdelune restera mon favori –, ça a été un incroyable moment de lecture. Le monde créé par Christelle Dabos est incroyablement riche, sa plume est toujours aussi captivante et époustouflante, elle a imaginé un scénario auquel je ne m’attendais absolument pas, et je pense que ce dernier tome se bonifiera dans une relecture. Ça restera définitivement une excellente saga.
(Challenge de l’imaginaire)

Côté challenges…

  • Voix d’autrices : + 1, soit 29/50 ;
  • Challenge de l’imaginaire : + 7, soit 71/72 (livres chroniqués, et non livres lus) ;
  • Coupe des Quatre Maisons : + 400, soit 1475 points pour Gryffondor ;
  • Les Irréguliers de Baker Street : + 0, soit 47/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 17/20.

2020 sera beaucoup plus tranquille à ce niveau-là. A part la Coupe des Quatre Maisons qui s’étale sur une année scolaire et non civile et mes deux challenges illimités dans le temps, je n’en ferai aucun. Se rappeler des challenges, gérer les notes, les pages, les formulaires, etc., tout cela me demande un temps que je n’ai plus envie d’y consacrer.
Même si j’aime beaucoup Voix d’autrices, je ne le renouvellerai pas : les catégories sont si précises – notamment toutes celles qui demandent des genres que je lis pas/peu (manga, espionnage, épouvante, policier, romance…) – que je ne trouve pas de quoi les remplir dans ma PAL et beaucoup d’autrices lues sont donc inutilisées. J’y reviendrai peut-être quand j’aurais plus de temps pour aller faire des découvertes de nouveaux genres.
Alors, adieu Voix d’autrices et Imaginaire !

En 2020, mon seul challenge sera celui de vider ma PAL ! Limiter les lectures provenant d’ailleurs et refaire un tri (merci le déménagement qui devrait me stimuler un peu) pour avoir fin 2020 une PAL de taille raisonnable ! Je ne compte pas la faire disparaître, simplement pouvoir me permettre d’emprunter des livres à droite à gauche sans me dire « j’en ai déjà tellement à lire… ». Grâce aux six livres que j’ai eu à Noël (je triche un peu car je ne compte pas le catalogue de l’exposition Tolkien…), je commence l’année avec 117 livres. Je vous dis rendez-vous l’an prochain pour le verdict ?

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Comme je ne suis pas chez moi et que je ne suis pas inspirée pour passer des heures sur mon ordinateur, vous m’excuserez la présentation succincte de ses blogs dont je tiens néanmoins à vous parler.

Ce mois-ci – avant que je ne déserte la blogosphère pour quelques jours semaines – j’ai découvert deux chroniques littéraires que j’ai adorées : celle de Moka sur Les riches heures de Jacominus Gainsborough de Rébecca Dautremer (dont je vous ai aussi parlé bien plus brièvement) et celle de la Geekosophe sur Circé de Madeline Miller (le genre de critique après laquelle on se dit « je dois vraiment lire ce bouquin, il a tout pour me plaire ! »).

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

La Récolteuse a publié de nouvelles illustrations de son fascinant projet Peculiar Maelstrom et ses dessins sont à la fois poignants, viscéraux et évocateurs. Ses idées comme son coup de crayon m’intéressent, me plaisent et me parlent, je vous invite donc à les découvrir (et à fouiller un peu sur son site tant que vous y êtes) !

Alberte Bly a publié un petit article pour découvrir le cinéma coréen et cela fait très envie. J’en ai donc ajouté trois à ma liste de film à voir et je me joins à elle pour vous recommander chaudement Mademoiselle et Dernier train pour Busan !

Si les « films de Noël » ne sont pas plus ma tasse de thé que les « livres de Noël », Aliks m’a fait ajouter Klaus directement à ma liste Netflix ! Ce film d’animation a l’air bien sympathique par son histoire et magnifique par son graphisme !

Sans originalité, Joker de Todd Phillips a été une claque (et je crois que je l’ai encore plus aimé au second visionnage !) et ça m’a fait très plaisir de retrouver les Jolis Choux Moustachus – qui se font un peu rare – pour un article à quatre mains sur ce film !

Autre coup de cœur, le retour du Xavier Dolan que j’aime avec Matthias & Maxime. Vu que je n’ai plus le courage/l’envie/la patience d’écrire des articles cinéma, je vous renvoie vers l’article de la Tête en Claire avec une chronique que je valide à 100%.

Si vous êtes désœuvré·e pendant ces vacances de Noël et que vous buvez du thé et que vous aimez les marque-pages, Mademoiselle Cup of Tea vous montre comment combiner tout ça pour un résultat plutôt chouette. (Par contre, le thé doit être en sachet, ce qui n’est malheureusement pas mon cas…)

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

 Je n’ai encore rien fait (le boulot va arriver dans les deux mois à venir), mais je vais déménager ! Je quitte la Bretagne pour l’Auvergne, ce qui est fichtrement une bonne nouvelle ! S’annoncent donc deux mois placés sous le signe de « recherche maison + cartons + déménagement »…

Sinon, j’ai bien débuté le mois avec une virée à Paris (mais j’en ai déjà parlé dans le bilan précédent, donc je ne vais pas vous refaire le topo même si c’était chouette) et j’ai enfin visité le Naia Museum à Rochefort-en-Terre (Morbihan) ! « Le musée des arts de l’imaginaire ». Un musée qui me faisait de l’œil depuis des mois. Je ne peux que conseiller cet endroit qui fourmille d’imagination et de créativité exprimées par de multiples moyens et par des artistes très différent·es. Dessin, arts numériques, sculptures, utilisation de crânes… l’endroit est fascinant. J’aurais pu rester des œuvres devant certaines œuvres, captivée par ce qu’elles m’évoquaient, par les créatures auxquelles elles donnaient vie, par la façon dont elles se dressaient devant moi, par mille autres raisons. C’est un endroit magique, hors du monde, enserré dans les vieilles pierres du château. Malheureusement, nous n’étions pas équipés pour affronter la pluie battante et le vent puissant qui ont un peu gâché notre contemplation des œuvres extérieures. Les collections et l’agencement sont repensés chaque printemps pour proposer une expérience toujours renouvelée. Je quitte la Bretagne, mais si j’ai l’occasion d’y revenir en vacances, je repasserai avec plaisir au Naia Museum !
(Et si vous voulez en prendre plein les yeux – et en savoir un peu plus par la même occasion – je vous conseille le très chouette article de Marie qui prend de bien plus belles photos que moi (si j’en prenais).)

***

Je ne pense pas faire de bilans, de tops, de statistiques ou articles dans le genre,
je vous offre donc un petit panorama en vrac
de mes excellentes lectures et de mes plus surprenantes découvertes
de l’année 2019.

Cette année, j’ai aussi lu
plus d’une centaine de bandes dessinées et de romans graphiques.
Eux aussi ont droit à leur petit panorama…

***

Pour finir…
mes trois envies pour 2020

  • Réduire ma PAL (comme je l’ai déjà dit moult fois) ;
  • Lire un, idéalement, deux Zola (à ce rythme, j’aurais lu les vingt tomes des Rougon-Macquart dans dix ans) ;
  • Relire Notre-Dame de Paris.

***

Voilà pour 2019 !

Et vous ?
Êtes-vous content·es de vos lectures de l’année ? Avez-vous des souhaits (des résolutions pour les plus motiver d’entre vous) pour 2020 ?

50 réflexions au sujet de « C’est le 1er, je balance tout ! # 36 – Décembre 2019 & Tout petit bilan 2019 »

  1. Sacrée rétrospective !! Merci pour toutes ces belles idées de lecture !
    Et je comprends que tu réduises les challenges, j’ai toujours du mal avec ceux qui ont des critères trop précis et qui demandent une organisation constante haha. Je préfère le format de lire un roman précis chaque mois par exemple !
    Et pour ta pile, si Suzette est descendue sous les 100, tu vas forcément y arriver aussi !!
    Profite bien de la relecture de Notre-Dame de Paris ❤️

    • Merci d’être passée par ici !
      Par contre, je reste dans l’idée de « Relire mon enfance » de temps à autre et tu peux toujours compter sur moi pour 4 filles et un jean ! (Je ramène aussi de chez mes parents une trilogie dont j’avais oublié le titre, dont je n’ai aucun souvenir mais que j’avais envie de relire (en mode « redécouverte totale » donc).)
      J’espère bien que je vais finir par m’en sortir avec cette PAL ! Merci pour tes encouragements en tout cas ! 😀

  2. Trop honorée d’avoir été mentionnée dans ces articles que j’aime tant ❤
    Merci beaucoup, et, que 2020 soit bon envers toi.
    J'ai trooop hâte d'aller regarder tous les petits liens que tu nous balances !

    • Tiens, ton commentaire était passé dans les indésirables, je viens seulement de le voir !
      En tout cas, ton article était super et Klaus aussi, j’en ai pris plein les yeux le jour où je me suis enfin décidée !

  3. Wahou tu me donnes envie de noter plein de trucs (ce pour quoi je ne te remercie pas, vu que j’essaie aussi désespérément de réduire ma PAL ^^).
    C’est top pour ton déménagement, j’espère que tu te plairas en Auvergne (que tu connais déjà si je me trompe pas :p). Je ne connaissais pas du tout le musée dont tu parles mais je note aussi pour un jour (peut-être cet été où les conditions météo seront sûrement plus clémentes ahah)
    Je te souhaite plein de belles choses pour 2020, et comme dit Coline on a réussi à passer sous les 100 donc tu peux le faire aussi 😀

    • Ahah, je comprends ton désespoir (vu que je le partage), mais je suis tout de même bien contente de te donner envie de découvrir des choses !
      J’espère aussi même si, pour l’instant, nous sommes dans la galère de « trouver une baraque potable à louer ». Je pense que la tranquillité d’esprit devra attendre quelques semaines ! (Je connais un peu seulement, j’ai juste passé quelques mois à Clermont mais j’ai eu peu d’occasions d’en sortir. J’aurai plein d’endroits à découvrir !)
      Je te le recommande vraiment, c’est un endroit tellement chouette. (Par contre, si tu y vas au printemps, vérifie que ce n’est pas pendant leur mois de fermeture. ^^)
      Toi aussi, tu es passée sous les 100 ? Félicitations !

  4. Merci pour le lien, l’ourse !

    J’avais également adoré Americanah, que j’ai trouvé très fin et remarquablement pensé 🙂 De même pour Chroniques du tueur de rois, je croise les doigts pour me motiver à lire le deuxième tome en cette belle année 2020 😀

  5. ah mais je suis trop d’accord pour la belgariade, ‘javais été déçue aussi, c’était pas si mal mais franchement pas de quoi en faire un fromage
    oulaaaaa la palllllll !!! bonne chance et que la force soit avec toi ! hihi
    Ca y est t’es officiellement une auvergnate ,?? (ou presque) bienvenuuuuuuuuue chez nous ! XD
    Kin

  6. Joli bilan que ce soit en termes de quantité ou de qualité !
    Ton avis sur le tome 4 de La Passe-Miroir rejoint ce que j’ai pu en lire notamment sur la fin ouverte que je sens déjà bien frustrante pour moi… Dans tes lectures, j’avais beaucoup aimé le livre de Tim Burton qu’il faudrait d’ailleurs que je relise, c’est le genre de gourmandises qu’on peut relire à foison.
    Je te souhaite mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 🙂

  7. Que de belles idées lectures! Qu’as-tu pensé de La triste mort du petit enfant Huïtre ! Ca fait une éternité que je veux le lire, il était dans ma PAL du pumpkin autumn challenge mais… je ne l’ai toujours pas lu x)
    En tout cas tu m’avais déjà donné envie de lire certains livres au cours de l’année et les voir confirmés dans ton top de l’année, ça me confirme, à moi (oulala que cette phrase est pleine de répétiitions) qu’il faut que je les lise absolument : Le nom du vent de Patrick Rothfuss et le Dieu Vagabond, j’en fais mes priorités déjà (enfiiiin, je suis pas censée emprunter trop en bibli cette année mais bon hihi)

    Merci pour la mention de mon artiiiiicle!!

    Je te souhaite à nouveau un très beau mois de janvier et une belle année pleine de découvertes 🙂

    • J’aime beaucoup le petit bouquin de Tim Burton. Enfin, la version originale car je n’accroche pas aux traductions qui sont sur la page de droite. Ça se lit très vite et ça faisait longtemps que je ne l’avais pas refeuilleté, donc ça a été un bon moment dans l’univers à la fois bizarre et touchant de Burton (comme chacun de ses films sont des déceptions maintenant, je me retourne vers ce qu’il faisait avant !).

      Ouiiii, il faut que tu lises Le Nom du Vent ! D’ailleurs j’ai la suite dans ma PAL, j’ai bien hâte ! Quant au Dieu vagabond… dis-toi que tu peux te permettre de l’empunter vu qu’il se lit vite. ^^

      Plein de belles choses à toi aussi !

      • Je vois qu’on partage un sentiment commun sur sa filmographie… Depuis la planète des singes c’est plus possible pour moi et avec Alice on est arrivé au summum de ce que je déteste j’crois x)
        Mais tu me donnes bien envie d’ENFIN découvrir ce court livre (une bonne excuse pour l’emprunter en bibli ça hihi)

        J’ai très très envie de le découvrir dans la magnifique édition que vient de sortir Bragelonne mais je n’ai pas l’argent, le mieux ce serait que ma biblio se le procure! Y a moyen que les illustrations m’emportent encore plus non ? hihi
        Ouiiiiii, voilààààààààà, ma bibliiothèque perso sera pas boudée trop longtemps 😛

        • Entre Alice et Dark Shadows, je dois dire que j’ignore lequel je déteste le plus… Dans les années 2000, il y a certains films que j’apprécie, mais ce ne sont pas les coups de coeur que sont Ed Wood, Beetlejuice, Edward… Bref. C’est tellement triste qu’il ait pris une si mauvaise direction…

          Je comprends totalement pour l’édition Bragelonne, elle est sublime ! Et les illustrations sont magnifiques ! Mais tu pense que ta bibliothèque pourrait acheter un tel bouquin ? Si oui, tu en as de la chance !

          • Ed Wood ♥
            Oui c’est clair! Il est un peu mort pour la France je crois !

            J’en doute en effet! Déjà que je voulais découvrir Notre Dame de Paris dans l’édition illustrée par Benjamin Lacombe (qui date quand même) et qu’il ne l’ont pas, j’ai donc très peu d’espoir x)

            • Les beaux livres comme ça en bibliothèque, c’est parfois compliqué. A moins d’avoir vraiment un bon budget, ces livres coûtent quand même un certaine somme… Quand je vois l’état dans lequel les livres me reviennent parfois, ça me ferait mal que ça arrive à un tel ouvrage ! (Mais je crois que mes lecteurs sont des cas…)
              Mais la version illustrée de Notre-Dame de Paris, c’est pareil, je ne peux que te la recommander ! C’est celle que je vais sortir pour notre lecture commune et elle est sublime ! Autant je suis assez déçue par Lacombe maintenant, autant ce bouquin-là est une merveille ! (Y a comme un parallèle avec Tim Burton, là…)

              • Je savais pas que t’étais bibliothécaire! Trop cool!! T’façon sur la blogo littéraire y a que des bibliothécaires, des libraires et des gens du monde de l’édition, logique hihi

                Rolalalaaaa trop de la chance!! Je pourrais peut être trouver une version d’occas ! Parce que je t’avoue que mon edition fait un peu peur en mode pavé écriture ultra serrée et couverture toute délavée, le truc a vécu hihi

                • Oui, enfin, je suis bibliothécaire, c’est vite dit. Effectivement, j’ai fait des études qui étaient censées m’y conduire ; effectivement, j’ai travaillé de temps à autre en bibliothèque ; effectivement, j’ai été pendant un an « responsable » d’une bibliothèque si petite que le terme de « responsable » est bien pompeux ; mais en réalité, je ne me considère pas vraiment comme telle. Déjà parce que je suis nulle, ensuite parce que je ne suis pas sûre de vouloir passer ma vie à faire ça, sans compter que mon expérience est quand même bien faible. Donc je ne suis pas aussi emballée que toi sur ce sujet. Et en ce moment, je ne travaille plus nul part et je ne me fais pas trop d’illusion : j’ai plus de chance de trouver un poste dans une supérette que dans une librairie dans le coin.
                  (Oui, je suis quelqu’un de profondément optimiste.)

                  Ahah, j’en ai aussi des comme ça, rassure-toi !

  8. Je ne me souviens pas très bien de « Le meilleur des mondes » mais je me souviens qu’il m’avait foutu une sacrée claque à l’époque de sa lecture ! Pas étonnée de le retrouver là. Pour « La Passe-miroir », je n’ai pas encore lu le dernier tome (je vais relire les trois autres d’abord) mais comme toi, le deuxième est mon préféré pour le moment.

    Je vais sûrement te rejoindre pour « Goupil ou face », on me l’a offert à Noël et j’ai vite fait lu le début… Ca promet.

    En tout cas, ce petit bilan annuel en plus du mensuel est ma foi bien sympathique 🙂

    • Le meilleur des mondes était une relecture pour moi, je ne m’en souvenais pas vraiment et cette redécouverte a été une claque. Autant la forme et les personnages sont très froids (ce qui fait que je comprends que certain·es n’accrochent pas du tout), autant le fond m’a sciée tant certaines thématiques sont actuelles !
      Bonne relecture de La Passe-miroir ! Je suis curieuse de connaître ton avis sur le dernier tome !

      Ah, chouette ! Son dernier bouquin, La fille dans l’écran, me fait bien envie aussi !

      Merci ! C’était un peu un bilan de feignasse à côté de ceux que certaines blogueuses font avec statistiques, classements et thématiques, mais c’est comme ça ! ^^

      • Je serais curieuse de le relire, tu vois.
        Et merci ! 🙂

        T’inquiètes, mon bilan de l’année sera un bilan de feignasse aussi, il sera plus court que les précédents.

  9. Je suis totalement et irrémédiablement impressionnée par le nombre de livres que tu lis ! Cela fait plusieurs années que j’entends parler de la Passe-Miroir partout, on me l’a conseillé à de nombreuses reprises et j’ai trouvé les 3 premiers tomes d’occaz, donc : yapluka, comme qui dirait. J’ai essayé de ne pas m’attarder sur ta critique du 4e pour ne pas influencer ma future lecture, mais j’ai cru comprendre en effet que la fin en a désopilé plus d’un·e.

    Ravie que tu aies découvert ce sublime endroit qu’est le Naïa Museum (+ merci tout plein pour le lien vers mon billet !). Je suis déjà impatiente d’y retourner, tellement cela m’a plu.

    Bon courage pour ton déménagement et ton installation en Auvergne ! Tu quittes la mer pour les montagnes, ça va, tu ne perds pas au change 🙂

    • Vraiment ? Pourtant, il y a moult blogueuses qui lisent dix fois plus que moi ! Généralement, c’est moi qui suis impressionnée ! (Sans en faire un concours, je n’ai aucune envie de me forcer à lire plus vite.)
      Yapluka, oui ! J’espère que tu accrocheras ! Les avoir trouvés d’occasion était une bonne occasion pour se lancer. En effet, le quatrième tome récolte des avis mitigés même si ce n’est pas la fin qui m’a le plus désapointée (mais je ne t’en dis pas plus).

      Le Naia Museum est vraiment un endroit incroyable. On en prend plein les yeux de mille façons différentes, c’est fantastique. J’y ferai probablement un détour si je repasse dans la région pour des vacances !

      Merci beaucoup ! J’y gagne même, car je suis bien plus montagnes que mer (malgré le fait que j’adore voir la mer lors de vacances, je n’ai pas vraiment de désir de vivre proche d’elle au quotidien).
      Merci d’être passée par ici !

  10. Bonne annééée déjà !
    Je te souhaite de trouver une super maison pleine de soleil, que ton déménagement ne soit pas trop fatigant et que tu réalises tes trois souhaits pour 2020 !
    Je ne connaissais pas du tout le Naia Museum, ça a l’air trop biiiiien ♥.♥
    Merci pour tous tes chouettes articles trop chouettes et encore une très belle année à toi ♥

    • Merci pour tout ! ♥
      Je n’ai pas peur du déménagement en lui-même, mais c’est juste l’étape « trouver une location convenable » qui est un peu stressante surtout quand tu n’habites pas du tout sur place.
      Je te recommande vraiment ce musée-galerie (doté en plus d’une bien chouette librairie) si tu passes en Bretagne ! C’est trop beau et intriguant et original.
      Bonne année à toi aussi, plein de bonnes choses, de belles lectures et tout le tintouin. A bientôt ! (sur ton blog, je pense, il faut que je revienne y faire un tour !)

  11. Bonne année 2020 à toi !
    Alors déjà, je suis méga impressionnée par tout ce que tu as réussi à lire cette année ! Tu as un sacré rythme de lecture !
    Ensuite, je te rejoins totalement sur les coups de cœur pour plusieurs livres ! ça fait plaisir de voir Des Sorciers et des Hommes de Thomas Geha. Je ne l’ai pas vu souvent passer sur les blogs. Je crois que ça a été un de mes plus gros coups de cœur de l’année, tout comme Le Nom du Vent de Patrick Rothfuss ! Je viens d’attaquer Mers Mortes, je te dirai ce que j’en ai pensé aussi !
    Tu me donnes trop envie de lire Americanah ! Je ne connaissais pas du tout et je trouve les problématiques soulevées intéressantes. Je viens de le rajouter dans ma wish list.
    En plus, tu adores Zola aussi apparemment ! J’ai hâte de voir quels livres tu vas lire de lui. Tu en as déjà lus beaucoup ? J’ai repris ma lecture de La Faute de l’Abbé Mouret ! Mais, je me dis qu’un jour, il faudrait que je les achète et les lise dans l’ordre ^^
    Tu me fais aussi penser que j’ai acheté Notre-Dame et que je ne l’ai toujours pas lu ! Faut que je le mette dans la PAL de 2020 absolument !
    Bonnes lectures en tout cas ! Hâte de voir tes prochains coups de cœur de l’année !

    • Bonne année à toi aussi !

      Ça m’amuse toujours quand on me dit que je lis vite car je trouve que je ne suis pas si prolifique que ça comparée à d’autres blogueuses. ^^ Mon rythme de lecture n’est pas vraiment une préoccupation pour moi : la seule raison pour laquelle je le souhaiterais plus rapide, ce serait pour baisser efficacement ma PAL !

      Oui, nous avons quelques coups de coeur en commun ! J’ai vu quelques fois Des sorciers et des hommes mais pas autant qu’il le mérite à mon sens ! Et je suis bien impatience de lire la suite du Nom du vent cette année !

      Ah oui, je serai curieuse de lire ton avis sur Mers mortes !

      Ravie de te faire découvrir Americanah, c’est un bouquin vraiment intéressant en plus d’être très agréable à lire. J’ai reçu un autre de ses livres à Noël, j’espère qu’il sera aussi bon !

      Pour Zola, j’ai lu La fortune des Rougon, Nana, L’oeuvre et je crois que c’est tout. Mais c’était il y a longtemps et je vais reprendre les Rougon-Macquart depuis le début ! Je les ai tous sous la main, il n’y a plus qu’à m’y mettre !

      Je te conseille vraiment Notre-Dame de Paris ! C’est une relecture (comme les Zola, la première remonte à il y a longtemps), mais je me souviens que ça avait été un immense coup de coeur. Et après les Misérables, je m’attends à la même chose !

      Belles lectures à toi également !

  12. Hé ben, ça fourmille d’idées lectures par ici !
    J’attends sagement le bon moment en ce qui concerne le T4 de la Passe-Miroir. J’en ai lu du très bon, du très mauvaise, du moyen aussi. Finalement tout ça ne me donne que plus envie de me faire mon propre avis – mais pas tout de suite.
    Aaaaah je vois que Des sorciers et des hommes n’est pas seulement un TOP 2019 pour moi ! C’est toujours sympa de voir des romans se démarquer et faire parler d’eux grâce au bouche à oreille ! ^-^ Dans le genre plus connu j’ai beaucoup aimé Mers mortes aussi, mais sans plus. J’ai toujours un petit goût de trop peu avec Aurélie Wellenstein, mais j’aime quand même découvrir ses nouvelles parutions malgré tout.
    Pour ce qui est du Nom du Vent, je la joue SAFE pour le moment : j’attends la sortie du dernier pour m’y mettre, parce que je sens qu’on m’arrêtera plus une fois lancée !
    Ah, je vois que tu as lu le T1 de Chaos de C. Bouhélier ! Tu en as pensé quoi ? A titre personnel j’ai beaucoup aimé. On n’est pas dans une simple affaire de zombies et de survie, j’ai aimé le côté SF qui enrobait tout ça.

    • Je pense que c’est aussi bien que tu te fasses ton avis ! Tu verras bien ce que ça donne pour toi !
      Je n’ai pas encore lu d’autres Aurélie Wellenstein même si c’est évidemment au programme. En tout cas, celui-ci m’a bien remuée !
      Ahah, je comprends pour Le Nom du Vent ! Je pense néanmoins lire le deuxième tome avant la sortie du troisième mais qui sait… à force de procrastiner, ça peut changer !
      J’ai aussi lu le second tome depuis, j’en ai fait une mini chronique qui sera dans mon bilan de janvier. J’ai adoré le premier tome que j’ai trouvé génialement prenant avec des personnages superbement ordinaires, mais j’ai eu un coup de mou avec le second. J’ai eu du mal à accrocher, j’ai eu l’impression que ça n’avançait plus et, même si j’ai aussi apprécié la facette « multivers », finalement je ne sais pas si j’en garderai un grand souvenir sur la durée.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s