C’est le 1er, je balance tout ! # 28 – Avril 2019

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapin

Rimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Avril fut un mois de lecture avec énormément de BD ! Voilà longtemps que je n’en n’avais pas lu autant et je renoue avec plaisir avec le genre.

Romans (et un guide littéraire)

BD

Côté Top… Homo Sapienne de Niviaq Korneliussen se dégage du lot et pas uniquement car c’est mon premier roman groenlandais. L’écriture est géniale et les thématiques étaient terriblement parlantes pour moi. Côté BD, si je ne devais citer qu’une série, ce serait probablement Le Château des étoiles d’Alex Alice, ne serait-ce que pour les fabuleuses planches offertes par ces quatre tomes. (Mais j’ai aussi beaucoup aimé Ninn, Frnck et Freaks’ Squeele, mais j’en reparlerai au cours du mois de mai !)

Côté Flop… Flop est peut-être un peu dur, mais disons que ma plus grosse déception a été avec Brexit Romance de Clémentine Beauvais dont j’attendais… plus. Côté BD, la fin de L’obsolescence programmée de nos sentiments de Zidrou et Aimée de Jongh m’a vraiment laissée perplexe et nuit, je m’en rends compte avec un peu de recul, à mon ressenti de cette BD autrement très humaine et sensible.

Sinon, je compte parler de tout ça dans des chroniques (ou des mini-critiques pour la plupart d’entre eux, vous avez peut-être pu voir que ce format avait tendance à fleurir sur le blog en ce moment), sauf de Dad de Nob. Ce fut néanmoins une lecture agréable, légère et rigolote qui nous plonge dans le quotidien mouvementé d’un père célibataire et souvent malmené par ses quatre filles. C’est drôle, les personnages sont attachants bien que répondant à des stéréotypes, bref, cinq BD qui se lisent très vite et avec plaisir.

Côté challenges…

  • Tournoi des trois sorciers : 3110 + 900, soit 4010 points pour Poudlard ;
  • Voix d’autrices : + 6, soit 13/50 ;
  • Challenge de l’imaginaire : + 6, soit 22/36 (livres chroniqués, et non livres lus) ;
  • Les Irréguliers de Baker Street : + 0, soit 44/60 ;
  • Les 4 éléments : + 0, soit 16/20.

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

Je ne citerais qu’une seule chronique ce mois-ci, celle d’Alberte Bly – dont je savoure chaque article (même si leur autrice nous fait languir entre deux…) – sur le roman de Johanna Marines, Cendres. Malgré une histoire d’épilogue qui a l’air un peu foireuse, ça donne quand même bien bien envie de découvrir tout ça. Accessoirement, c’est aussi une piqûre de rappel pour explorer le catalogue de Snag qu’Alberte promeut avec vigueur depuis plusieurs titres.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

Fangirl : Bigre nous parle d’Ezra Miller et je ne peux qu’approuver.

Gourmandise : Nymeria parle du miel dans un joli article très poétique ; peut-être l’occasion de découvrir son blog très personnel et totalement atypique.

Jeu : Cha inaugure une nouvelle rubrique pour parler de jeux de société (et je n’ai pas souvent l’occasion d’en parler sur le blog, mais j’aime beaucoup les jeux de société), donc même si je n’ai pas grand-monde pour jouer avec moi, je ne peux qu’être enthousiaste face à une si bonne idée. En plus, elle nous parle d’un jeu avec des pirates, ce qui est tout simplement la meilleure approche pour vendre sa nouvelle rubrique.

Humour : Babitty Lapina illustre sa vie de lectrice avec Kaamelott, ce qui est à la fois très drôle et très vrai, je ne pense pas être la seule à me reconnaître dans ses choix de gifs.

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

Je dois avouer que cette section pour quelqu’un qui n’est pas habituée à se jeter des fleurs et qui, franchement, ne fait pas grand-chose de ses dix doigts est un casse-tête mensuel.
J’ai lu plein de BD, ce qui me manquait un peu ces derniers mois.
J’ai apprécié le soleil puis la pluie.
J’ai planté des plantes aromatiques (et ça commence à pousser à mon plus grand ravissement (j’étais sûre que tout allait mourir)) et apporté un peu de verdure dans ma maison (ce que je voulais faire depuis des siècles).
Je renoue tout doucement avec le conte et j’ai vu ce mois-ci deux fabuleux conteurs, ceux qui font partie du sommet de la pyramide de mon panthéon personnel : Pépito Matéo pour sa « Leçon de français » (un travail en cours) et Yannick Jaulin pour « Ma langue maternelle va mourir et j’ai du mal à vous parler d’amour ». Les mots dans la bouche de ces deux artistes sont des trésors, ils font rire, beaucoup, et bouleversent tout autant. La langue, l’amour, la compréhension, la transmission… Bref, c’est beau.
(Et je me rends compte que je n’ai jamais parlé d’eux sur le blog, c’est quelque chose qu’il faudrait que je corrige à l’occasion.)

Et voilà, ce bilan s’arrête là !

N’hésitez pas à venir me parler de vous et de votre mois d’avril (ou de vos projets du mois de mai) (ou de ce que vous voudrez). Après autant de « je », ça nous fera du bien !

 

Publicités

25 réflexions au sujet de « C’est le 1er, je balance tout ! # 28 – Avril 2019 »

  1. Ça m’intéresserait, un article sur les conteurs ! Je ne connais pas du tout, et comme ma ville propose parfois des lectures contées à la bibliothèque, ça peut être intéressant.
    Et je suis contente que moi article sur le miel t’ai plu. J’aime bien voir quels mots utilisent les gens pour décrire mon blog, car je n’arrive pas du tout à avoir du recul et à qualifier globalement ce que j’écris. Là, ce que tu dis convient bien, je trouve 🙂
    Beau mois de mai !

    • J’essaierai de préparer ça à l’occasion alors ! Histoire de parler un peu du conte contemporain !
      Ouf ! Je n’aurais pas voulu dire de bêtises ou quelque chose qui ne t’aurait pas plu ! J’ai adoré ce petit article, c’est ce que j’aime dans ton blog : on y trouve des articles sur des sujets vraiment variés et inattendus, c’est surprenant et agréable !
      Je te souhaite un beau mois de mai également !

  2. Eh bien, écoute ça me rassure de ne pas être la seule à avoir été déçue par Brexit Romance…
    Pour le reste, waaah toutes ces BD *.*
    Du coup tu m’as intriguée avec Homo Sapienne ! Hâte de lire toutes tes chroniques =D
    Et « J’ai apprécié le soleil puis la pluie », c’est tout bête mais j’ai trouvé ça d’une si douce poésie !
    Passe un très beau mois de Mai, tout doux et plein de belles lectures ! ♥

    • Ah, toi aussi ?
      Je me suis fait plaisir ce mois-ci, mais je n’ai aucun mérite : beaucoup sont des BD courtes (enfin, avec un nombre de pages classique pour une BD, il n’y a que peu de romans graphiques). Mais j’ai découvert plein de choses (dont j’avais parfois entendu parler il y a des siècles comme Ninn ou Le château des étoiles), ce qui était plutôt chouette !
      Ahah, merci ! Comme quoi, je n’ai pas besoin de me prendre la tête à trouver des activités extraordinaires ! ^^
      Beau mois de mai à toi aussi ! (Perso, je suis un peu déçue que ce mois de mai ne rime pas avec Imaginales pour moi, mais ce ne sera pas pour cette année, encore une fois…)

      • Vouii :/
        Tu as bien raison, c’est trop cool de découvrir plein de nouvelles BD =D
        Bé vouiii, la simplicité c’est aussi très joli ♥
        Merciiii ! Oooh l’année prochaine alors ?! =D On pensera fort à toi ! =)

        • J’ai lu ta chronique, je te rejoins sur tous les points !
          J’espère l’année prochaine, oui, mais comme c’est déjà ce que je disais l’an passé… On verra ! Mais là, en étant en Bretagne et en étant plutôt fauchée, ce n’est pas la peine entre le train, le logement sur place et les livres ! Tant pis, je m’en remettrai !

  3. Super bilan, c’est chouette de se remettre à la BD 😀 J’espère que ma future médiathèque sera bien fournie de ce côté-là pour que je puisse en lire plus aussi 🙂
    Comme toi j’étais perplexe face à L’obsolescence programmée de nos sentiments, je trouve que la fin gâche un peu tout… J’ai hâte de voir ton avis sur tout ça !
    Et merci pour mon article 🙂
    Je te souhaite un beau mois de mai !

  4. Le printemps c’est clairement la saison des bd et des mangas de mon côté aussi! La période pour manger de la bulle à gogoooooo 🙂
    Je n’en ai lue aucune mais Le Chateau des étoiles me fait de l’oeil du côté jeunesse de ma bibli depuis quelques mois déjà, les dessins ont l’air d’une beauté époustouflante! Je me laisserai peut être tenter! (Dommage que je ne sois pas plus présente en ce moment, je ne peux pas donner mon avis sur les choses que vous avez également lues, c’est nul :()

    Très heureuse d’apparaître dans ton bilan du mois, merci l’Ours! Je publie au compte goutte ces derniers temps, vivement que mon mémoire soit terminé pour que je revienne plus souvent par ici 😀

    Ouiiiiii le printemps c’est aussi le mois de la plante! Je suis hyper heureuse de voir que tu te lances toi aussi dans le défi quotidien d’avoir la main verte 😛

    Passe un très joli mois de mai plein de jolies découvertes livresques ou non l’Ours et à très très bientôt j’espère 🙂

    • En fait, ce n’est pas le printemps particulièrement qui a cet effet sur mes lectures de BD, c’est plutôt un concours de circonstances : la mise en réseau des bibliothèques de la communauté de communes où j’habite (donc les réservations à la chaîne pour pallier le mini fonds BD de celle de mon village) et mon nouveau boulot dans une petite bibliothèque qui jouit néanmoins d’un fonds BD fourni et intéressant. Mais ça devrait se prolonger dans l’année (peut-être pas toujours autant parce que j’ai des romans à lire aussi !)
      En tout cas, je te conseille vraiment Le Château des étoiles. Ne serait-ce que pour les dessins, effectivement sublimes !

      Quand auras-tu terminé ? A la fin de l’année scolaire ? Sur quoi porte-t-il ? (désolée si tu l’as déjà dit sur ton blog…)

      Oui, j’en ai quelques-unes maintenant, je suis vraiment contente, depuis le temps que j’en voulais ! Je suis aux anges dès que je vois une fleur, ou de nouvelles feuilles toutes mignonnes, ou une graine qui germe, bref, je m’occupe ! Pour l’instant, elles semblent se plaire ici, mais laissons passer un été et un hiver avant de crier victoire. ^^

      Je te souhaite un beau mois de mai également ! A bientôt !

      • Ah oui effectivement,; l’aspect plus pratique ça joue aussi 🙂
        Quand je retournes à la bibli dans 15 jours j’emprunte le premier tome s’il est dispo!!

        Je dois rendre mon mémoire pour le 15 juin et je suis en pleine rédaction! Sur Nellie Bly, une journaliste américaine du XIXème siècle (je ne suis pas sure de l’avoir dis et quand bien meme c’est pas grave, on peut pas tout retenir surtout sur la blogosphère :))

        Oui c’est sur que le passage des deux fortes saisons c’est souvent le test! Mais quelle joie quand une plante sur le point de mourir en hiver survie 😛

        • Chouette ! J’espère que tu reviendras me dire ce que tu en auras pensé !

          Aaah si, je crois que tu en avais parlé ! Ou alors, c’est juste à cause de ton pseudo que j’ai cette impression… Ça doit être passionnant, mais qu’est-ce que tu fais exactement ? Enfin, quel est ton angle d’attaque ?
          J’ai envie de lire des trucs sur elle depuis que j’ai lu sa bio dans Culottées, mais je n’en ai encore jamais eu l’occasion.

          Je croise les doigts pour que ce soit le cas des miennes !

          • Sans fautes 🙂

            C’est intéressant mais chronophage et cause de stress ahahaa

            J’analyse plusieurs de ses reportages et des articles publiés dans le World quand elle y travaillait (merci les archives de la Library of Congress) et mon « angle », mon sujet, c’est de montrer en quelle mesure elle se dépeint comme une héroïne et comment, au fil du temps elle est devenue l’incarnation de ces valeurs héroïques. En son temps et le regain qu’elle connait de nos jours en plein ère me too 🙂
            Je n’ai pas encore jeté de coup d’oeils mais ça entre effectivement dans ce que j’essaye de démontrer. Pleins d’ouvrages et la réedition de ses textes participent à maintenir, à entretenir la « légende » «  » »féministe » » » Nellie Bly, dont les Culottées 🙂

            Yeeeeeeeeeeeeeeeeeeees§

              • Merciiiii !
                Si tu en lis tu penseras à moi qui te dit « Démythifiiiooooons Nellie Blyyyyy ». Surtout si tu lis Le Tour du monde en 72 jours qui donne un peu des haut le coeur des fois ahaha

                • Ahah, d’accord ! Parce que cette vision que l’on peut avoir d’elle est erronée ? Tu as mis plein de guillemets autour de « légende féministe », c’est parce qu’elle ne l’était pas tant que ça ?
                  (Désolée, je suis ignare sur le sujet, mais je comprendrais que tu n’aies pas envie de me réécrire ton mémoire en commentaire. ^^)

                • Oui vraiment! J’admirais beaucoup cette femme avant de commencer mon mémoire mais sa part féministe est largement exagérée c’est ce que je souhaite mettre en évidence dans mon M2!
                  C’est une femme de son temps et ca se sent bien dans certains de ses livres hyper stigmatisants envers les étrangers (le tour du monde en 72 jours), les fous (10 jorus dans un asile) et globalement elle était capable de sortir des trucs comme : « Elle avait le physique avantageux d’une femme et l’intelligence d’un homme » donc je ne pense pas qu’on puisse parler d’icone féministe…Enfin moi je trouve pas après on est au XIXème siècle donc il faut aussi pas trop regarder ça avec nos lunettes du XXIème mais des fois c’est dur à lire x)

                • Effectivement, on semble s’en faire une idée bien idéalisée. Il faut que j’aille relire la BD des Culottées sur elle, mais je ne crois pas que ça présente cet aspect des choses.
                  Lunettes du XXIe siècle ou pas, on n’est quand même pas dans un féminisme incroyable. Dans ses actions peut-être, mais pas dans ses dires.
                  Ça donne un peu moins envie de la lire…

                • On retient surtout le fait qu’individuellement, elle est sortie des sentiers battus pour les femmes de son temps !
                  Je suis désolée!!!! J’espère ne pas t’en avoir dégoutée! J’ai adoré 10 jours dans un asile malgré tout! Si tu tentes de lire Le tour du monde en 72 jours je serais ravi de connaitre ton avis sur ce livre 😀

                • Oui, on ne peut pas lui ôter ça.
                  Mais tu me conseilles lequel en priorité entre 10 jours dans un asile et Le tour du monde en 72 jours ? Le premier me faisait bien de l’oeil avant que tu me dises qu’elle y tenait des propos assez révoltants.
                  J’en parlerai sans doute sur le blog, mais je suis plus décidée que jamais à vider ma PAL (ce qui est déjà compliqué avec la tentation de la bibliothèque), donc ce ne sera sans doute pas pour tout de suite.

                • Non non c’est dans Le tour du monde en 72 jours où elle tient des propos pas top! Le premier je te le conseille si tu veux t’essayer à cette autrice 🙂
                  Je comprends tout à fait, je suis en lutte permanente aussi!! aha

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s