C’est le 2, je balance tout ! # 14 – Février 2018

c-est-le-1er-je-balance-tout-banniere-bicolore-sapinRimant avec « C’est lundi, que lisez-vous ? », ce sympathique rendez-vous a été initié par Lupiot du blog Allez vous faire lire. Il permet de revenir sur le mois écoulé à travers quatre points :

  • Le Top et le Flop de ce que l’on a lu le mois dernier ;
  • Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier ;
  • Un lien adoré le mois dernier (hors chronique littéraire) ;
  • Ce que l’on a fait de mieux le mois dernier.

***

  1. Le Top et le Flop de ce que j’ai lu le mois dernier.

Après quinze jours d’absence, une coupure inopinée de ma connexion internet et un déménagement, je reviens, (presque) ponctuelle, pour ce « C’est le 1er ». Comme en janvier, ce sera sans doute assez bref. Parce que j’ai peu lu, parce que je n’ai pas eu internet pendant une grosse semaine et parce que je me gèle dans la nouvelle maison (pourtant, je ne suis pas frileuse…) et que mes doigts risquent de dire bye bye au reste de mon corps si je les laisse traîner trop longtemps sur le clavier (et par la même occasion, vous m’excuserez si certaines phrases ne veulent rien dire, j’ai aussi le cerveau qui commence à geler).

Cinq livres lus ce mois-ci.

Côté Top… Cinq lectures, ce n’est pas glorieux, mais ce qui est beau, c’est que ce sont quatre coups de cœur. Six of Crows, Watership Down et L’envol du dragon sont, chacun à leur manière, des romans fabuleux et captivants dont je vous reparlerai dans le mois qui vient pour épargner mes petits doigts dans l’immédiat.

Quant au catalogue de l’exposition organisée à la Cinémathèque française, L’art de Tim Burton, il met à  l’honneur des centaines de dessins de cet homme que j’admire énormément (malgré une filmographie que je trouve de moins en moins intéressante). Il s’y révèle truculent, torturé, poétique, délicieusement macabre et il n’a décidément pas son pareil pour croquer en quelques traits des situations quotidiennes. Ce beau-livre au poids conséquent dessine le portrait d’un dessinateur compulsif d’une immense créativité et d’une originalité très personnelle. Le texte cède toute la place aux illustrations, ne se glissant ici et là que pour ouvrir brièvement un chapitre ou pour laisser la parole aux proches de Tim Burton.
J’ai souvent eu envie de dessiner, de mettre sur le papier ce que j’avais dans la tête, surtout par le passé, mais je trouvais que je ne savais pas dessiner, que je ne savais pas représenter fidèlement la réalité (dessiner les gens, tout ça tout ça) et je gribouillais chaque tentative. Je pense que, si j’avais connu les dessins de Tim Burton à cette époque (j’en connaissais quelques-uns, mais ce recueil est d’une richesse incomparable), j’aurais eu plus confiance en moi car ce livre montre que chaque personne est unique et qu’un trait qui peut paraître simple peut en dire autant qu’une fresque au style parfaitement maîtrisé ou qu’un chef-d’oeuvre universellement reconnu. Tant pis !

Côté Flop… RAS !

Côté challenges,

***

  1. Une chronique d’ailleurs lue le mois dernier.

J’ai découvert la très belle chronique de Tom sur The Weight of Water de Sarah Crossan. Celle-ci, rédigée tout en vers, rend un bel hommage à ce roman poignant. Je serais bien incapable de me plier à cet exercice… Impressionnant.

La chronique d’Histoires Vermoulues sur Je suis un chat de Natsume Soseki, en plus d’être passionnante comme toutes les autres, soulève une intéressante question sur l’interprétation que l’on fait d’un texte et sur la distinction (à faire, à ne pas faire ?) entre un auteur et son œuvre.

Pour rire un peu, je vous conseille deux critiques de la saga Les enfants de la Terre, chroniques rédigées par Maned Wolf (Déjeuner sous la pluie) et par le Tanuki. Si, comme moi, vous ne connaissiez pas Jonjon, allez-y, ça vaut le détour.

***

  1. Un lien que j’ai adoré le mois dernier (hors critique littéraire).

Cette interview très positive de Daniel Pennac est remplie d’amour pour la lecture et donne envie de se jeter sur son livre sans tarder. Et ça fait tellement de bien de sortir des discours du genre « les jeunes ne lisent plus »…

C’est contagieux a publié cette chronique fabuleuse de 3 Billboards, un film dont je vous ai parlé en début de mois, sauf qu’il en parle beaucoup mieux. Donc deux conseils : lisez sa critique et allez voir ce film !

J’ai aussi découvert un nouveau blog, celui d’Alberte Bly. Elle y rédige des chroniques riches et passionnantes sur des romans, des films, des séries et de la musique (et en plus, elle vient de nous rejoindre pour « C’est le 1er »). Si vous n’êtes pas encore convaincu.es qu’il faut voir The Florida Project, lisez-la !

(Mes mini-chroniques de 3 Billboards et The Florida Project sont dans la parenthèse cinéma de janvier !)

***

  1. Ce que j’ai fait de mieux le mois dernier.

Déjà, j’ai déménagé, ce qui est déjà pas mal. Depuis le temps que j’attendais ça… A moi les balades dans la nature, une maison sans voisins de tous les côtés, le chien… sauf qu’en fait il caille et il vente tellement que je n’ai pas encore vraiment mis les pieds dehors, que je passe mon temps à « ranger » (comprendre déplacer) un peu le bazar en attendant qu’on fasse les arrangements pour la mettre à notre goût (et il y a du boulot), et que du coup, je pense que je ferais mieux d’éviter de prononcer le mot « chien » dans les semaines qui viennent…

Et à part ça ?

Théoriquement, je devais profiter de ce dernier mois dans la capitale pour faire le tour des musées délaissés ou sans cesse repoussés jusque-là. Théoriquement. Parce qu’en réalité, les transports en commun me sont devenus tellement insupportables que sortir est devenu une épreuve.
Mais j’ai quand même réussi à me traîner jusqu’à la Maison de la Photographie (en faisant un petit détour en bord de Seine, histoire d’avoir vu la crue) et surtout au Musée des Arts Forains. Je vous conseille vraiment cette sortie au cœur des anciens chais de Bercy. C’est une visite guidée-spectacle. On traverse les différents salons, leurs univers (contes et imagination, carnaval de Venise, fête foraine du XIXe…), on en prend plein les yeux et on a même l’occasion de tester différentes attractions ! Un lieu magique dans un cadre magnifique.

Je suis également allée voir Tristan Lopin au théâtre pour son spectacle Dépendance affective. S’il aborde des sujets d’actualité dans ses vidéos, c’est de lui et de ses amours qu’il parle dans ce one man show. Toujours aussi intelligent et drôle, incroyablement touchant, il est absolument fabuleux. J’ai ri d’un bout à l’autre de son cynisme et des portraits presque cruels qu’il fait de ses amis. Cela n’empêche pas une belle justesse : impossible de ne pas se reconnaître parfois dans ce qu’il raconte !

J’ai enfin commencé Le Dit du Genji en me disant qu’une fois l’appartement vide (et internet coupé en prime), j’aurai beaucoup de temps libre et pas beaucoup d’autres occupations possibles que la lecture et ma Switch. Sauf que je n’avais pas imaginé que le déménagement, les allers-retours à Rennes et les menus travaux dans l’appartement nous prendraient autant de temps. Ni que je serais aussi crevée par les réveils très matinaux et les journées passées à s’agiter. Donc le soir… pas moyen de m’atteler sérieusement à cette lecture. Tant pis, ça sera pour les mois à venir car, bien qu’enchantée par la poésie qui s’échappe de la plume de Murasaki Shikibu, je pense que ce sera une lecture intense et que quelques échappées dans d’autres livres seront les bienvenues.

Le Dit du Genji (coffret)

Voilà, je vous laisse, je vais enfin prendre le temps de répondre aux commentaires (désolée pour le retard) et lire vos bilans !

Je vous souhaite un excellent mois de mars !

31 réflexions au sujet de « C’est le 2, je balance tout ! # 14 – Février 2018 »

  1. Oh mais c’est super, vous voilà installés ! (enfin à peu près, on sait tous comment se passent les déménagements ^^) Je suis bien contente pour vous 🙂
    Côté lectures, la quantité importe peu, c’est la qualités qui prime ! Tu me vois ravie que Six of Crows t’aie convaincue, ça avait été un gros coup de cœur pour moi. Quant à Watership down, j’en ai beaucoup entendu parler aussi, il me tarde d’avoir ton avis !

    Passe un bon mois de mars 😉

    • Oui, on va dire qu’on est dans la maison, c’est plus juste que dire qu’on est installé. ^^
      J’ai trouvé Six of Crows absolument génial ! Les personnages, l’univers, l’écriture, le rythme, l’intrigue… tout !
      Idem pour Watership Down, cette épopée lapinesque m’a complètement captivée !
      Je te souhaite un beau mois de mars à toi aussi !
      (Tu postes un bilan ce mois-ci ou tu passes ton tour ?)

      • Tu m’as donné tellement envie avec Watership Down que je me suis ruée dans les rayons pour me le prendre (alors que je pourrais construire une tour de ma taille avec tous mes emprunts cumulés en médiathèque ^^’) De la même autrice que Six of Crows, j’ai très envie de lire la trilogie Grisha, mais en anglais cette fois 🙂
        Et pour répondre à ta question, je passe mon tour ce mois-ci, j’ai pas mal lu mais n’ai pas eu le temps de préparer quoique ce soit, ni même de visiter des blogs… Mais je reviens en force pour le 1er avril 😉 !

        • Ah, génial ! J’espère qu’il te plaira ! Je suis forte, dis donc, parce que je n’en dis rien dans mon bilan, à part que j’ai beaucoup aimé. ^^ (T’inquiète, je comprends, c’était pareil les fois où je bossais en bib…)
          Oui, moi aussi ! Ne serait-ce que pour retrouver un peu cet univers !
          D’accord… Dis donc, certains blogs sont désertés en ce moment. Allez vous faire lire, Brocoli de Merlin, toi… 😦

  2. Ohh merci pour le lien !!! 🙂 Contente que nos chroniques indignées t’aient fait rire 😀
    Watership Down me fait vraiment envie, encore plus si tu me dis qu’il t’a plu !
    Je confirme, le blog d’Alberte est très très chouette 🙂
    Et je suis bien contente que tu aies pu déménager, j’espère que vous serez vite complètement installés !
    Des bises, et un joli mois de mars !

    • Oui, il m’a beaucoup plu, je recommande ! Et ça me fait un bien fou de me plonger un peu dans tes pavés, plutôt que dans des romans dévorés en quelques heures, ça me change !
      Dès qu’on aura pu y consacrer quelques week-ends, ça devrait se faire tranquillement. C’est tellement agréable le silence, je savoure…

  3. Aaargh mais Six of Crows je vois TOUT l’monde en parler! Ca m’intrigue beaucoup beaucoupbezucoup! J’ai hâte de lire ta chronique pour en apprendre un plus! (Je n’ai jamais fait l’effort d’allé me renseigner plus! Ma PAL est deja trop grosse à mon goût x))
    La chronique sur les enfants de la terre, mon dieu :’)
    Merciiiiii je m’attendais pas a ce que je sois conseillée! Ravie de rentrer dans le cercle des «C’est l’premier» 😀
    Bon mois de Mars à toi et bon décès par congélation ahaha

    • Oui, c’était pareil pour moi. Du coup, j’ai un peu laissé passer la vague (car trop d’éloges en tête amènent souvent chez moi une petite déception), mais comme je les ai eu à noël, c’était l’occasion ou jamais et ce fut d’excellentes lectures, parfaites à tous points de vue !
      Mais je comprends pour la PAL, j’ai le même problème !
      Je te souhaite un super mois de mars à toi aussi ! Et j’attends avec impatience tes prochaines chroniques !

      • Pareil! Ca amène la déception ce genre d’engouement ^^
        J’ai arrêté d’acheter mais j’emprunte en bibliothèque et je lis pas mes livre ici! Trop bête aha
        Au plaisir de te revoir chez moi 🙂

  4. J’ai posté un com ce matin mais je ne le vois pas 🙂
    Donc je réitère un grand grand merci pour tes gentils mots sur ma chronique. Et merci de nous régaler de tes articles 😊
    Et n’oubliez pas de foncer voir « 3 Billboards » les amis 😊

  5. Un mois chargé qui vient de passer, j’espère que mars sera un peu plus calme^^ ! En tout cas, tu as fait plein de chouettes trucs dont des musées, vu un spectacle… J’espère que mars sera chouette aussi, bon rangement !!

    • Je pense qu’il sera chouette et chargé à sa façon, mais moins culturellement parlant. Ce sera plus des jours passés à améliorer la maison. 🙂
      Merci en tout cas et beau mois de mars à toi ! 🙂

  6. Tu as toute mon admiration parce que je n’ai jamais pu avancer dans Watership Down. Je crois que cette histoire de lapin m’a passé au-dessus de la tête à 10 000. Très triste parce que la couverture est tellement belle !
    Il faut absolument que j’aille j’ter un oeil aux avis des copines sur la saga des Enfants de la Terre. J’ai entendu des échos comme quoi c’était très drôle. Hop hop un thé et c’est parti.
    Félicitations pour le déménagement (avec l’arrivée du printemps, ça va être tellement chouette j’en suis sûre) (tu es vers où si ce n’est pas trop indiscret ?)

  7. Ping : C’est le 1er Mars j’balance tout #14

  8. Ouiii, Watership Down, ce roman est tellement cool !
    La chronique de Tom est incroyable 😮
    Et j’avais complètement loupé les chroniques des enfant de la Terre, j’ai bien ri (sacré Jonjon)

    Et puis merci beaucoup pour la mention, il me tenait un peu à cœur cet article donc je suis contente qu’il t’ait plu ♥

    Très bon déménagement alors, c’est une période un peu stressante/bordélique mais c’est teeellement chouette de bâtir peu à peu son chez soi à son image ! Et je suis jalouse, dans mon petit appartement lyonnais le toutou n’est pas envisageable 😥

    • On est d’accord, j’ai été complètement prise par cette épopée et ces petits lapins ! ^^
      Merci à toi de nous avoir offert un instant de cogitation passionnante ! 🙂
      C’est carrément le bordel et je commence à douter d’arriver à amener la maison à mon goût, mais je suppose que ça ira nettement mieux quand j’aurai pu sortir deux ou trois bouquins. 🙂
      Je comprends, c’était totalement hors de question tant qu’on était en appartement à Paris !

  9. Bravo pour ton déménagement ! J’espère que tu vas rapidement réussir à créer un nouveau chez toi à ton goût !
    Ohhh, j’ai lu Les enfants de la Terre il y a fort longtemps, je dois absolument aller lire ces chroniques sur Ayla et Jonjon le magnifique 😀

    • J’espère aussi ! Actuellement, j’ai les bras couverts de peinture jusqu’aux coudes (j’ai réussi à enlever celle sur mon visage), je me demande comment j’arrive à en mettre sur les murs vu tout ce que se retrouve sur moi, mais ça avance tranquillou !

  10. Un joli mois pleins d’aventures 😉
    Merci pour la citation, on a tellement souffert avec Maned Wolf qu’il fallait bien qu’on partage !

    Tu as du courage pour Le Dit du Genji, je n’ai jamais réussi à le lire d’un seul coup en entier

    • Et heureusement que vous avez partagé ça ! Même si je n’ai pas envie de les lire, je n’aurais pas voulu manquer ces critiques ! 😀
      Pour tout te dire, je ne pense pas que je vais y arriver non plus. J’avance à une vitesse d’escargot et je pense y intercaler d’autres lectures…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s