Axolot : histoires extraordinaires & sources d’étonnement, volume 3, de Patrick Baud (2016)

Axolot T3 (couverture)Depuis des années, j’adore le blog Axolot tenu par Patrick Baud, je suis toujours enchantée à la parution d’un nouvel article, je l’ai suivi sur YouTube lorsqu’il a commencé les vidéos. Pourtant, c’est seulement avec ce troisième tome que je découvre Axolot en BD. Je peux tout de suite vous dire qu’il va falloir que je rattrape mon retard vis-à-vis des deux premiers volumes.

Un singe aiguilleur de train ? Un ouvrage écrit à quatre mains, celle d’un moine et celles… du Diable ? Un bandit raté qui connut un étrange succès une fois mort ? Un fantôme qui témoigne à un procès ? Ou encore d’étranges villages où les habitants s’endorment sans raison ou voient en noir et blanc ? Tout cela et plus encore se trouve derrière la belle couverture de ce troisième tome d’Axolot

Ce volume contient plusieurs histoires développées en bandes dessinées, tirées du blog ou inédites. Qu’elles soient connues ou non, c’est toujours un plaisir de les (re)découvrir. Entre ces histoires s’intercalent des pages avec des messages codés non résolus à ce jour ou des « Cabinets de curiosités » qui proposent des anecdotes courtes sur divers sujets. Le tout est passionnant et parfois sidérant. D’autant plus que, même si c’est parfois difficile, il ne faut pas oublier que tout est vrai !

Côté illustrations, à part Boulet qui ouvre le livre, je ne connaissais pas la plupart des dessinateurs et dessinatrices qui se sont révélés pour la majorité être talentueux. Ils s’approprient tous leur histoire, la racontant avec humour ou sérieux, s’en tenant aux faits ou brodant suivant leur imagination. Les styles de chacun se côtoient et cette diversité donne lieu à de belles découvertes, même si le trait de certains artistes me touche moins que d’autres.

Axolot, c’est une foire de l’étrange, un cirque du bizarre, bref, un beau recueil à la fois fascinant et déroutant qui ne peut qu’étonner. Pari réussi pour Patrick Baud, on se régale !

« Le point rouge entre toutes ces histoires, c’est qu’elles sont vraies, et qu’elles font clignoter en rouge ma case préférée du cerveau : celle de l’étonnement. Avec Axolot, je me suis fixé pour objectif de dénicher ce genre de faits extraordinaires, et de transformer vos cerveaux en stroboscopes. »

Introduction de Patrick Baud

Axolot : histoires extraordinaires & sources d’étonnement, volume 3, Patrick Baud. Editions Delcourt, 2016. 124 pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s