Les enquêtes du département V : Profanation, de Mikkel Norgaard, avec Nikolaj Lie Kaas et Fares Fares (Danemark, 2015)

Profanation (affiche)Je me suis tellement ennuyée devant ce film, il m’a tellement stupéfiée par son manque d’imagination qu’il mérite une critique.

Ce thriller danois relate l’enquête de l’inspecteur Carl Morck accompagné de son assistant, Assad sur le meurtre sauvage de deux adolescents, Marie et Thomas. Celui-ci remonte à plus de vingt ans, mais le département V est spécialisé dans les affaires non résolues. En partant de l’appel d’une jeune fille, élève dans un pensionnat huppé situé non loin de la scène de crime, ils se penchent sur les autres pensionnaires et en viennent à suspecter l’un des notables les plus influents du pays.

Le simple résumé hurle déjà au scénario téléphoné. Prévisible. Mais ayant reçu une invitation pour l’avant-première, je ne l’avais même pas regardé. Quel tort. Quel ennui. Tout est écrit d’avance. Le film n’a pas commencé depuis un quart d’heure que l’on connaît déjà le coupable. Les 105 minutes suivantes semblent donc vraiment interminables. S’il y avait des surprises, des rebondissements inattendus, des fausses pistes, cela passerait tout seul. Mais rien de tout ça. Une simple suite d’événements écrits par une personne en manque d’inspiration.

Les personnes pourraient-ils sauver ce scénario insipide ? Peut-être s’ils étaient incroyables, mais ce n’est pas le cas. Ils ne sont que des stéréotypes. En vrac : le détective maussade qui, obsédé par son boulot, a détruit sa relation avec sa femme et son fils, le gentil flic pour accompagner le grognon, les jumeaux ingénus qui se font assassinés, les gosses de riches à la belle gueule blonde et prétentieuse qui, pour s’amuser, vont commettre des crimes de plus en plus violents, les riches qui pensent avoir l’impunité, etc.

L’un des plus gros succès au box-office danois ? Je m’inquiète pour les Danois. Un autre livre de Jussi Adler-Olsen adapté en film, Les enquêtes du département V : Miséricode ? Je suis certaine de ne jamais le voir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s