Les garçons et Guillaume, à table !, de et avec Guillaume Gallienne (France, 2013)

Les garçons et Guillaume, à table ! 1

« Moi, quand j’étais un adolescent,

J’ai essayé les vêtements de ma mère,

J’étais pourtant sûr que ça allait vous plaire

Et que tous les gens s’y habitueraient.

Pourtant on m’a regardé de travers… »

Je sors tout juste du cinéma. J’en suis encore époustouflée. Quand je suis partie, je n’avais plus d’accès Internet, plus d’électricité ; je rentre, tout fonctionne, des fruits exotiques embaument ma chambre, c’est comme si Guillaume avait tout résolu. Je suis sortie de là avec l’envie d’y retourner. C’est une perle.

J’avais aimé la pièce du même titre qui m’avait laissé pour seule déception le fait de ne pas avoir vu Guillaume Gallienne la jouer. Le film a un peu rattrapé cela puisqu’il intercale à l’histoire des scènes filmées comme si on était spectateur de la pièce. Quel plaisir ! J’en suis sans voix.

Il y a tout dans ce film : un excellent acteur et réalisateur, de l’intelligence, de l’humour…

Les garçons et Guillaume, à table ! 5Je n’ai jamais eu le plaisir de voir Guillaume Gallienne sur scène, mais j’espère en avoir l’occasion. Il incarne ici deux personnages : Guillaume et Maman. Et on y croit : ce sont deux personnes différentes. Ce travestissement est un hommage très touchant à sa mère. Finalement, qui pouvait mieux l’interpréter que lui, lui qui l’a imité pendant des années ? Il est incroyable. Et sa voix ! J’adore sa voix, ses intonations…

Premier film de Gallienne. Je ne suis pas une spécialiste des techniques cinématographiques (très loin de là), mais je l’ai trouvé original. Dans sa manière de filmer, d’enchaîner les scènes. Ce n’est pas linéaire comme souvent. Il alterne les gros plans, les points de vue (parfois nous sommes extérieurs à la scène, parfois nous la voyons par les yeux de Guillaume), les périodes et les lieux (on passe de la scène du théâtre au jeune Guillaume en Espagne par exemple).

CULTURE-THEATRE-GALLIENNEL’intelligence et la finesse de la pièce se retrouvent ici. La recherche de soi, le poids du regard, l’imitation, les femmes… Fille, garçon, homo, hétéro… Guillaume nous fait traverser ses années de jeunesse avec innocence et sincérité. Il nous confie ses doutes, ses peurs. La pension, les chevaux, le service militaire, les premières expériences sexuelles, les séances chez les psys, tout est là. Il se dévoile totalement et se met à nu (au sens propre comme au sens figuré).

Les femmes – et sa mère avant toutes les autres – sont le cœur de ce film. Tout vient de « Maman ». Guillaume Gallienne est un véritable amoureux des femmes : il les a imitées, il les a étudiées, il a appris à les connaître et à les écouter, et maintenant, il les a filmées. Les attitudes, les gestes, les regards, les paroles, les voix.

Les garçons et Guillaume, à table ! 3Tout cela peut sembler plutôt sombre, mais non. On rit pendant ce film ! On rit sans cesse parce que c’est hilarant, tout simplement ! La scène avec le psychiatre de l’armée, son père le surprenant en train de jouer à Sissi et sa belle-mère, l’archiduchesse Sophie, le pensionnat et mille autres moments. Et par cet humour, ce film m’a vraiment touchée. C’est vrai qu’il fait parfois rire avec la gorge nouée.

On oscille toujours entre des extrêmes, le film est rempli de contrastes : la virilité de la mère et le maniérisme du fils, les rêves d’amour et la trivialité du sexe, le féminin et le masculin, le rire et les larmes, le théâtre et le cinéma… A côté de scènes hilarantes, d’autres – aidées par la musique – nous transportent comme celle avec le cheval dans le manège.

les garçons et guillaume

Les émotions humaines sont riches et Guillaume parvient aussi bien à nous le montrer et nous le faire ressentir. La candeur et le talent se sont rencontrés et en ressort l’un des meilleurs films que j’ai pu voir cette année. Je suis ressortie charmée, charmée par Guillaume et par toutes les femmes, par « les filles et Guillaume ».

Courrez voir ce film ! (Et moi, je me demande si je ne vais pas courir le revoir…)

Les garçons et Guillaume, à table ! (pièce de théâtre)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s