Odette Toulemonde et autres histoires, d’Eric-Emmanuel Schmitt, lu par Guillaume Gallienne (Thélème, 2008)

Odette Toulemonde (audio)Une première critique pour cette nouvelle lecture. Nouvelle pour moi. Odette Toulemonde est mon premier livre audio. Je ne peux donc établir aucune comparaison, ni juger très objectivement. Voici donc seulement mes premières impressions.

J’ai choisi ce livre audio dans le fonds de la médiathèque pour le lecteur, Guillaume Gallienne. J’apprécie généralement les livres de Schmitt et je ne connaissais pas celui-ci. C’est parti ! Je m’installe, les écouteurs dans les oreilles et me laisse emmener.

J’ai beaucoup aimé. C’est très différent, je trouve que l’on est moins actif, mais c’est très reposant. Enfin, je dis ça, mais j’ai l’impression d’avoir fourni une concentration bien supérieure à celle que je mobilise pour lire. J’ai voulu à un moment aller me promener tout en écoutant : après avoir failli me faire percuter deux fois, j’ai abandonné et mis sur pause le temps de faire le tour du pâté de maisons pour retourner sur mon lit ! Beaucoup de personnes les écoutent en voiture, comment faites-vous ? Je ne conduis pas (encore), mais je ne crois pas que, me concernant, ce soit une bonne idée !

En revanche, j’avoue que, étant très visuelle, je ne sais pas combien de temps un livre audio restera dans ma mémoire. On verra bien.

 

La lecture de Guillaume Gallienne était assez entraînante et vraiment agréable. Il ne prend pas de voix très différentes à chaque fois, il ne joue pas là-dessus, mais son intonation varie et c’est parfois très drôle (j’adore les bonnes femmes embourgeoisées et les officiers de police blasés !). J’aimerais écouter d’autres enregistrements de lui.

Les petites nouvelles de Schmitt sont sympathiques : toutes mettent en scène une femme. Issues de différents milieux, heureuses ou malheureuses, trouvant l’amour ou le perdant, elles tracent leur chemin jusqu’à la chute, parfois surprenante. L’Intruse est celle que j’ai préférée, même si j’avais compris la fin avant… la fin justement. C’est peut-être parce que, étant la troisième nouvelle, elle est arrivée au moment où je m’étais bien habituée à cette nouvelle écoute.

Les écouter, et non les lire, m’a permis, je crois, de mieux les apprécier. Elles sont courtes, donc avec le livre entre les mains, je les aurais sans doute dévorées en peu de temps. Or, écouter demande de prendre son temps, de s’accorder avec la lecture à voix haute, bien plus lente que la lecture silencieuse.

C’était vraiment une bonne expérience ! Je vais avoir plusieurs heures de train pendant une semaine, j’ai mon plein de livres audio et j’ai hâte de les écouter !

Pour écouter un extrait, rendez-vous sur le site des éditions Thélème: « Wanda Winnipeg ».

 

Rajout du 12/04/2016 : Je retombe sur cette critique, publiée il y a deux ans, et les choses ont beaucoup évolué. On s’habitue très vite à la lecture audio. Je l’écoute dans la rue, chez moi, peu importe l’endroit. Je conseillerai de commencer par des formats courts pour se familiariser peu à peu avec ce nouveau support, mais on se prend très vite au jeu. L’audio est peu à peu venu en complément de la lecture sur papier.

« Cher monsieur Balsan,

Je n’écris jamais car si j’ai de l’orthographe, je n’ai pas de poésie. Or il me faudrait beaucoup de poésie pour vous raconter l’importance que vous avez pour moi. En fait, je vous dois la vie. Sans vous, je me serais tuée vingt fois. Voyez comme je rédige mal : une fois aurait suffi !

Je n’ai aimé qu’un homme, mon mari, Antoine. Il est toujours aussi beau, aussi mince, aussi jeune. C’est incroyable de ne pas changer comme ça. Faut dire qu’il est mort depuis dix ans, ça aide. »

Odette Toulemonde et autres histoires, Eric-Emmanuel Schmitt, lu par Guillaume Gallienne. Thélème, 2008 (Albin Michel, 2006, pour l’édition papier). 4h, texte intégral.

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Odette Toulemonde et autres histoires, d’Eric-Emmanuel Schmitt, lu par Guillaume Gallienne (Thélème, 2008) »

  1. Chère Ourse Bibliophile,
    J’ai découvert par hasard et avec grand plaisir votre chronique – mieux vaut tard que jamais !
    Je me suis permise de la relayer sur notre site : http://www.editionstheleme.com/s/20262_219794_livre-lu-odette-toulemonde-de-eric-emmanuel-schmitt
    N’hésitez pas à me contacter si vous désirez des informations sur nos nouvelles parutions.
    Très bonne journée et un grand merci à vous,
    Bien à vous,
    Hermine Damamme

    • Merci beaucoup de la relayer. Je me reproche souvent de ne pas chroniquer assez souvent de livres audio, je n’hésiterai pas à piocher dans votre catalogue à l’occasion. Et à l’avenir, je vous préviendrai d’une nouvelle critique si vous le souhaitez.
      Bonne soirée.
      Cordialement,
      Lou

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s