Le Lycéen, par Bayon (1976)

Le LycéenBayon. Jamais entendu parler avant qu’un professeur ne me le présente et ne me prête ce livre. C’est d’ailleurs plutôt rigolo d’imaginer un professeur emballé et se reconnaissant totalement, dans ouvrage faisant une critique si véhémente du lycée !

Le Lycéen est paru pour la première fois en 1976, mais a connu quatre rééditions au fil des ans au fur et à mesure que l’auteur ajoutait, retirait ou retravaillait sa copie. L’histoire : le combat contre les adultes, contre les professeurs, contre l’autorité. D’un côté, les devoirs, les colles, les conseils de discipline ; de l’autre, le vol, la triche, les graffitis, bref, le bordel ! De 1965 à 1968, entre Tokoin (à Lomé, capitale du Togo), Henri-IV et le lycée Michelet de Vanves, le narrateur et ses copains (une vraie Cour des Miracles, ceux-là !) font les 400 coups et en font voir de toutes les couleurs à ceux qui voudraient les mettre dans « le droit chemin ». Viré, d’un collège à un autre, sa violence et sa colère le suivent et ne le lâchent pas.

Le Lycéen fait le portrait de ces révoltés, de ces insoumis avec une puissance dans le langage qui transmet la haine de l’école et de ces dirigeants. J’avoue avoir eu du mal à entrer dans le roman, mais je reconnais que c’est un livre composé de 400 pages de puissance et qui possède un réel style littéraire. Un livre méconnu à découvrir !

Le Lycéen, Bayon. Grasset, 2000 (1976 pour la première édition). 416 pages.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s